Ferme de la Famille MANAUX à Laborde commune Saint-Cirgues-la-Loutre (19)

Site Limousine.org

La Limousine, fruit du travail de l'homme avec la Terre

 

 « Le succès ne vient pas par la volonté mais par un travail acharné et la détermination de la réussite. » 

 

 "LA BORDE" : DOMAINE DE VACHES limousines

 


C'est à st Cirgues la Loutre que nous avons découvert au détour d'un chemin un lieu-dit: "LA BORDE" : DOMAINE DE VACHES limousines ,
nous voici dans une terre de 3 générations :

la ferme MANAUX.

 

 

ANTONIN, JULES, ET ALAIN VOICI LEUR VIE LEUR HISTOIRE......



Levé au chant du coq au fil des saisons, et tous les jours, JULES a 80 ans maintenant, son père
dormait dans l'étable,il s'appelait Antonin il élevait des veaux fermiers le travail se faisait à la main

ALAIN son petit fils poursuit ce chemin depuis 1985 a modernisé cet élevage en bâtissant une stabulation impressionnante ou ses vaches limousines sont confortablement logées en période hivernale mangeant ce foin qui sent si bon....près d'elles 4 taureaux ruminent couchés dans leur parc rempli d'une bonne litiére tandis que de jeunes veaux gambadent en attendant la têtée.IL ne chôme pas, 80 mères ,et un renouvellement de 15 génisses par an pour assurer la continuité de l'élevage, les taureaux attendent imperturbables leurs missions de géniteurs avec brio. c'est certain......la suite , JULES attend que l'un de ses arrières petits enfants inscrive:
 Ferme de la 4eme génération!!!
 
on le lui souhaite!

1790 construction de la grange         1949 remplacement du toit en chaume

La limousine est une race bovine française rustique originaire du Limousin, qui est principalement vouée à la production de viande.

C'est une vache de couleur froment vif, plus claire sous le ventre et autour des yeux et du mufle, avec des muqueuses rose clair. Elle est réputée pour sa rusticité, ses qualités maternelles et la qualité gustative de sa viande, qui peut être valorisée sous trois labels rouges différents. C'est également une race très utilisée en croisements avec des races locales ou laitières pour améliorer la conformation de leurs veaux.

Depuis la fin du XVIIIe siècle, la race a eu une histoire tourmentée et aurait même pu disparaître, au même titre que de nombreuses autres races rustiques, mais les efforts de sélection des éleveurs ont conduit à la création du herd-book en 1886 dans un premier temps, puis à l'essor continu de la race depuis les années 1960. Elle s'est en effet beaucoup développée depuis cette époque, dans plus de 70 pays à travers le monde comme en France, où elle est aujourd'hui la seconde race bovine allaitante française en termes d'effectifs avec environ 900 000 vaches reproductrices.

Les éleveurs de limousines prêtent depuis déjà longtemps attention à l'amélioration de leur race par la sélection. Ces efforts se concrétisent aujourd'hui par un schéma de sélection performant qui a permis, conjointement avec les améliorations dans l'alimentation et la conduite des animaux, de faire de la limousine une race bouchère essentielle dans le monde de l'élevage. Ce succès l'a également conduite à devenir un symbole fort de l'identité limousine

« La race bovine limousine est une race bouchère de grand format avec une robe froment vif, pas trop foncé, un peu plus clair sous le ventre, sur la face postérieure des cuisses et dans la région du périnée, de l’anus et des bourses ou du pis et de l’extrémité de la queue. Absence de toute tâche et pigmentation, muqueuses roses. Tête courte, front et mufles larges, auréoles plus claires autour des yeux et du mufle, cornes fines arquées en avant et légèrement relevées à leur extrémité (lorsqu’elles sont présentes). Encolure courte. Poitrine large et arrondie, côte ronde. Bassin large, surtout au niveau des ischions, pas trop incliné. Ligne sacrée et hanches peu saillantes. Avant-main bien musclée, dessus très large avec des muscles saillants. Culotte épaisse, descendue et rebondie. Cornes et onglons blonds. Aplombs corrects. Cuir souple et fin. »

La race limousine a été la première en France à être distinguée par un label rouge. Il a été élu en 2004 comme meilleur choix en matière de viande bovine sous label rouge par l'UFC Que choisir.Aujourd'hui elle en possède trois, qui représentent 25 % de la viande bovine française sous label rouge

  • bœuf du Limousin, pour la viande bovine limousine en général ;
  • limousin junior, pour la viande d'animaux n'excédant pas 18 mois pour les mâles et 28 mois pour les femelles ;
  • veau fermier limousin, nourri exclusivement du lait de sa mère et caractérisé par une viande légèrement rosée, qui fait également l'objet d'une IGP depuis 1996.

Ces trois labels rouges sont regroupés sous la marque « blason prestige ».

Journal La Montagne 16/06/11

Depuis quatre ans, Alain Manaux, éleveur à Saint-Cirgues-la-Loutre est devenu malgré lui le héros d'un scénario hitchcockien à cause des attaques d'une buse.C'était le 15 mai 2007. Alors qu'Alain Manaux va comme chaque matin s'occuper de ses vaches, il fait une rencontre loin d'être agréable. Une buse d'environ 90 cm d'envergure se jette sur lui en lui enfonçant ses serres dans le cuir chevelu. Verdict : trois plaies de douze centimètres et une belle peur.

 

L'histoire aurait pu s'arrêter là si la buse n'avait pas décidé de construire son nid au sommet d'un des arbres situé sur le terrain d'Alain Manaux. Quatre ans plus tard, le rapace ne laisse aucun répit à l'éleveur.

« Je ne peux plus aller soigner mes animaux sans porter mon casque ». À chaque fois qu'elle le voit, elle lui fonce dessus. « J'ai oublié mon casque une fois, et je l'ai vite regretté ». Ce qui inquiète l'éleveur, c'est l'alimentation de la buse, qui se nourrit de charognes : « Lorsque je suis allé voir mon médecin suite à la première attaque, il a dû se renseigner sur les dangers que peuvent causer les risques engendrés par les griffures. Heureusement, une buse n'est pas porteuse de la rage mais j'ai eu droit au rappel antitétanique ».

Le problème, c'est que la buse n'est pas seule. Elle veille sur ces deux petits qui ne sont pas encore assez indépendants pour pouvoir quitter le nid. « Depuis quatre ans, elle a toujours des petits avec elle. J'ai toujours peur que la progéniture soit aussi agressive que la mère ».

La seule période de répit pour l'éleveur est pendant la saison hivernale puisque les vaches ne sont pas au pré.

« J'essaie de faire bouger les choses. Avec l'appui de la Direction départementale des territoires, j'ai monté un dossier adressé à la préfecture. Cette opération devrait aboutir soit à la destruction de la buse, soit à celle de son nid mais on est encore loin d'en être là ».

La buse étant une espèce protégée, Alain Manaux ne peut pas faire grand-chose par lui-même, si ce n'est mettre en garde les élus sur ces attaques. « Il ne faudra pas me reprocher quoi que soit si elle s'en prend à une autre personne ».

Cette attaque de rapace n'est pas un cas isolé puisque d'autres personnes ont dernièrement subi les colères d'une buse dans la région. Preuve que le scénario d'Alfred Hitchcock n'était peut-être pas si improbable.

Fanny Giraud

Alain MANAUX

Création du Site

Xaintrie-Passions

Le 27 Mai 2012

Un petit site sans

 prétention, apolitique

 juste pour nôtre plaisir

     et peut-être le vôtre ...

   * Que du Bonheur *

 

  1400 Pages, 

680 Reportages

21000 Photos

répartis dans l'ensemble des rubriques

       Photos libres de        droits d’usage

Photos

Bernard BARDI sur

sa page

Office de Tourisme

de la Xaintrie

Site Internet

La Corrèze
La Corrèze
La Xaintrie
La Xaintrie
Office du Tourime de La Xaintrie
Office du Tourime de La Xaintrie
Logo de La Xaintrie
Logo de La Xaintrie

Voir plannings des visites 2017

Barrages du Chastang, Bort-les-Orgues,

La Tuilières,

l'Aigle,

Saint-Etienne-Cantales

Petite annonce gratuite

 

Bienvenue

en Xaintrie

 

Gites

Locations

Locations Vacances

Camping à la Ferme
Chambres d'H
ôtes

 

Hébergement

METEO Agricole

quotidienne

Prévisions à 7 jours

Saint-Privat

Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants

Lac de Feyt
Lac de Feyt

Alain AUBIGNAC

Administrateur du site

danielleaubignac@orange .fr

 

Né à Tulle (19)

Famille Originaire

de la Xaintrie depuis 1749

Commune St Privat (19) 

Commune d'Auriac (19)

CommuneTourniac (15)       

Mes Passions

La Généalogie depuis 31 ans

La Xaintrie

La Nature

La Photo

Correspondante pour

Xaintrie-Passions

Nicole DANG 

 

Artiste peintre 

  famille Puyraimond et

Dichamp en Xaintrie  
Restauratrice en retraite
 - le moulin de Lavergne
 - le "Liadou"

 à Saint Julien aux bois
- le "Scottich Pub"

à Argentat 

 

Mes Passions:
 créer et transmettre en Xaintrie la peinture, l'art et la culture

Correspondant pour

Xaintrie-Passions

 

Bernard BARDI

 

Mes Passions:

Le Dessin (les Pastels)

La Photo : fleurs, insectes,

                 nature, paysages

Le Sport:

   Marathon   

  Triathlon  

 Cyclisme

« La liberté,

c'est l'indépendance de la pensée. »



Voir Page

Sites favoris ou Amis

ou recommandés

Le Cèpe de Bordeaux
Le Cèpe de Bordeaux
La Vache de Salers
La Vache de Salers
La Châtaigne
La Châtaigne
Promenades en sous bois
Promenades en sous bois
Les lacs et la Pêche (Lac de Feyt)
Les lacs et la Pêche (Lac de Feyt)
La Faune
La Faune
La Flore (Le Genet)
La Flore (Le Genet)
Le Patrimoine (Tours de Merle)
Le Patrimoine (Tours de Merle)
Les Barrages (Le Chastang)
Les Barrages (Le Chastang)
Les rivières (La Dordogne) Argentat
Les rivières (La Dordogne) Argentat