Retour Page Accueil                          Retour Page ACAD

 

              Voir la Page                      Voir la Page                     Voir la Page N°3

      Compagnie Polonaise          Bataillon Didier          Compagnies Espagnoles

Les deux personnes citées par André DECELLE

 

Dès l’âge de 14 ans, José Berruezo Silvente, disciple des intituteurs rationalistes Julian Raja Vivancos et Juan Martinez Izquierdo du Centre ouvrier de Mazarron, distribuait des manifestes parmi les ouvriers mineurs de la région. En 1912 il participait à la création du Centre d’études sociales et deux ans plus tard, était emprisonné à Totana pour avoir reint des slogans anarchistes. Au retour de son service militaire à Melilla, il émigrait en 1919 à Barcelone, puis à Marseille. Revenu en Espagne en 1920 il s’établissait alors à Santa Coloma de Gramanet où il allait participer à la fondation de l’Ateneo et être secrétaire de la CNT (1922) tout en participant à de nombreuses réunions et plenums. Pendant la dictature de Primo de Rivera et après avoir été licencié de son travail, il était le secrétaire de l’Ateneo (1924) et responsable du Comité pro-presos. Avec la proclamation de la République il participait en octobre 1931 à la création de la Maison du Peuple où il était responsable avec Gregorio Jover de l’école rationaliste. Lors du 2è congrès de la CNT à Badalone, il était le délégué de Santa Coloma. Entre 1932 et 1935 il a été licencié et a été instituteur à plusieurs reprises à l’Ateneo de San Adrian. De 1934 à 1936, sous le pseudonyme de Clarin il était le correspondant de Solidaridad Obrera à Santa Coloma.

Pendant la guerre civile José Berruezo Silvente a été responsable de la santé au Comité révolutionnaire de Santa Coloma, conseiller de la Santé à la mairie (d’octobre 1936 à la fin de la guerre) et même maire de Santa Coloma (mai 1937, 1938-1939). Il a été délégué au plenum économique de Valence.

Exilé en France en janvier 1939, il était interné au camp de Bram jusqu’au 8 décembre 1939 où il était envoyé travailler dans le Cantal où il arrivait en gare de Mauriac dans la nuit du 9 avec deux autres compagnons, José Marques caballero et Sebastian Gomez Silvente. Affecté sur le chantier du barrage de l’Aigle il allait jouer un rôle primordial dans la reconstruction de la CNT. En juin 1943 il était nommé secrétaire de la Commission de relations du MLE en exil lors du plenum clandestin tenu à Mauriac. En décembre 1943 il représentait la zone occupée au plenum de Montpellier où il était nommé secrétaire du sub comité national de la CNT en exil. Il participait également en 1944 au plenum de Muret et partisan de la participation de la CNT à la résistance contre l’occupant, favorisait l’émergence d’un maquis exclusivement cénétiste au barrage de l’Aigle, la compagnie espagnole du Bataillon Didier (FFI).

Source :Dictionnaire des militants Anarchistes

 

 

José German Gonzalez né le 09/03/1910, comme ses deux frères Adolfo et Armando, militait dans les années 1930 à la CNT de la comarcale d’Amposta (Tarragone). Pendant la guerre il a combattu dans la Colonne Durruti.

Exilé lors de la retirada, il avait été interné au camp de Saint Cyprien avant d’être envoyé travailler à Aynes dans la Cantal. José German Gonzalez allait très vite se préoccuper de la reconstruction de la CNT en exil. Dès 1941 il était l’auteur des premières circulaires émises par la commission de réorganisation établie au Barrage de l’Aigle et dont étaient également membres José Berruezo Silvente et José Asens. Lors du premier plenum clandestin tenu à Mauriac le 6 juin 1943 il était nommé membre du Comité de relations où il était plus particulièrement chargé des contacts avec la résistance française. Nommé secrétaire du Comité régional en septembre au barrage de l’Aigle, il assistait comme délégué du Cantal au plenum tenu à Marseille en décembre. En mars 1944 il participait avec Juan Manuel Molina et Bernardo Merino à une importante réunion à Roanne avec les responsables de la Résitance. Secrétaire du Comité régional n°3, il participait en 1944 au plenum de Muret puis, après avoir été intégré au Bataillon Didier avec 74 autres compagnons (voir Juan Montoliu del Campo), aux combats pour la libération pour lesquels il sera décoré et nommé au grade de capitaine. Il collaborait au journal publié par la régionale du Cantal Exilio (Mauriac, 19 juillet 1944 à novembre 1947) ; ce journal, dont les huit premiers numéros furent clandestins était dirigé par Manuel Rico et Manuel Morey Blanch, était le premier titre édité en France par le MLE en exil.

En mai 1945 il participait au premier congrès tenu à paris par la CNT en exil et y dénonçait « l’inefficacité du Conseil général du MLE ». Lors de la scission du Mouvement libertaire espagnol, il a sans doute été membre de la tendance dite collaborationniste. A la fin des années 1950 il émigrait au Vénézuela où dans les années 1970 il faisait partie de la tendance appuyant le journal Frente Libertario (Paris). José German Gonzalez est décédé au Venezuela le 7 janvier 1992.

Source : Dictionnaire des militants Anarchistes

 

le maquis du Barrage de L’Aigle, dirigé par José German Gonzalez (par la suite Capitaine de l'Armée Française) militant de la CNT, qui est un haut lieu de la reconstruction de la CNT en exil et un des maquis les plus actifs de la résistance. Ce maquis est pratiquement à 100% confédéral, tout comme le maquis de Bort les Orgues. D’une manière générale, les maquis du Massif Central sont en forte proportion composés d’anarchistes espagnols tout comme ceux issus des chantiers de barrages sur la Dordogne, des barrages de Marèges et de Chastang.

Source:  Le Laboratoire Anarchiste

Livre de José BERRUEZO en langue Espagnol
Berruezo(1).pdf
Document Adobe Acrobat 8.4 MB

 Liste partielle des exilés espagnols employés par l'entreprise Léon Ballot et embauchés à partir de mai 1941 pour le chantier du barrage de l'Aigle et pour l'entreprise Borie construction barrage de Saint-Etienne-Cantales

Tous n'ont peut-être pas fait partie du mouvement libertaire de la CNT

Archive départemental du Cantal

Compagnie espagnole

Du Capitaine Montoliu Del Campo intégrée

au bataillon "Didier".

 

Document N°1

 

A

ALBESA  BUSQUET Bienvenido, AGUSTIN  SANCHO Félix, ACOSTA François,

ARANDA Fidel, ALACIO  MARTINEZ Rafael, ALVAREZ  RODRIGUEZ Julio,

AREVALO  LOPEZ Nector, ARQUES  CASOLAS Damien,

AGUILAR  SALGUERO Manuel, ARANZUEQUE  GADEA  Manuel,

AZANUY   ZAPAYER José, ARANZUEQUE  GADEA  Domingo, ALCAL Luis, ARAUJO  COVIELLES Ramon, ALOMSO  RODRIGUEZ Luis,

AGUILAR  MOLINA Valentin, ALARI  REVERTER Magin,

ARES   MENENDEZ Antonio.

 

B

BALLARO  COLL  Fernandoc, BARRASA  GIL  Fernando,

BAQUERO  HUERTA  José, BRAVO  CASTRO Juan, BERNAL  LOPEZ  Francisco, BERRUEZO  SILVENTE José, BERGES  SANZ  Francisco, BAUZA  François, BALANA  SAMPER  Rogolio, BERBERO  MARTINEZ  César,

BLASCO  TENA  Florancio, BUJEDA  RI.RA  Alfonso, BRAUCH  Samuel, BARDILLON  COMPANYS  Alejendro, BARDILLON  COMPANYS  Juan,

 

C

CAMI  PEIRO  Ramon, CRESPO  ESCORIVELA  Vicente, CASTRO  GREGORIO,

CONDORI  CTIM  Martin, CARRAS..SA   FERNANDEZ  Andrée,

CASANOVA  SANCHEZ  Rafael, CUESTA  FERNANDEZ  Antonio,

CANAL  MIRABENT  Enriquo, CHRAPLENSKI  Berthold,

CALDERON  LOBAL  Angel, CARVAJAL  PASCUAL  Joaquin,

CAVIA  MADRID  Acroio,

CASTELLTORT   GARABELLA   Jocé, CAMALS   COLL   Emilio,

CRUZ   MARTINEZ   Antonio, COMAS  CURRADO   Roman,

COROMINAS  CLOS  José, CARRERE  CELMA  Victor,

CESP.DES  ALBARACIN   Diego, CUEXCA  LORENZO   Martin,

CASTANOM  BLANCO  Constantino, CUBXRO ?  Rafael,

CHILLIDA  PASENAL  Bruno, COUDE  RIO  Antonio,

CASAMAS  PIERA   Enrique, CORONADO  ORTIZ  Vicente,

CHICA  RECCIO  José, CERYANTES  CARMILO  Manuel.

 

D DIAZ  DIAZ  Cristobal, DOMEQUE  KADAL  Miguel, DOMINGO   BELDA   Rafnel, DELGADO  MURCIA    Antonio

 

E

ELVIRA   MARINO   Genaro, ESCOBEDO   SALAS  Apolinar,

ECHEVARIA  APPERIBAY  Julien, ESCOBAR  ALONZO  Julio, EZQUERRA  Jesus,

 

F

 

 

FARRES  PONTARRALS

FERRER  LABORDA  Maximo, FERNANDEZ  CABEZAS  Manuel,

FERRUZ   RALSECA  José, FERNANDEZ   FERNANDEZ  Serafin,

FERNANDEZ   RODRIGUEZ  Manuel, FICOLS   BONET  Joseph,

FERRAN  PIBAS  Juan.

 

G

GUTIERREZ  GUTIERREZ   Norberto, GIMENO  LARA  Abolardo,

GARCIA   VILLAZON   José, GONZALES   GUAYERVAS   Dionioio,

GARCIA    GARCIA   Damaso, GARCIA   GARCIA  Angel,

GOMEZ   CANTADOR  Pedro, GAYAN  GALINDO  Antonio,

GUILLEM   ARIAS   Cendido, GARCIA  CRESPO  Rufo,

GARCIA   VEGA   Saturnino, GARCIA  PALANCAR  Daniel,

GARCIA   GARCIA   Daniel, GARCIA   GARCIA  José,

GARCIA  PENA   Isidro, GATELL  GOMAS   José

GERMAN   GONZALEZ   Alberto, GONZALEZ   MARTIN  José,

GARCIA  MUNOZ  José,

 Liste partielle des exilés espagnols employés par l'entreprise Léon Ballot et embauchés à partir de mai 1941 pour le chantier du barrage de l'Aigle et pour l'entreprise Borie construction barrage de Saint-Etienne-Cantales

Tous n'ont peut-être pas fait partie du mouvement libertaire de la CNT

Archive départemental du Cantal

SUITE

Compagnie espagnole

Du Capitaine Montoliu Del Campo intégrée

au bataillon "Didier".

 

 

Document N°2

 

G Suite

GORRITI  SECO  Emilio , GONFANS   COMES  Joaquin, GARCIA  EXPOSITO   Isidro, GUTIERREZ   GARCIA   Francisco,  GALERA  GONZALEZ  Augustin,

GARCIA   MARTINEZ   Antonio,  GUARDIOLA   SANTANDER  Jaime,

GARCIA   SEKIA   Pablo, GOLDFLAM   Moszek, GOMEZ   MARQUES  Artur,

GONZALEZ   PANIAGUA   Adrien,  GARCIA   MARTINEZ   Joseph,

GARCIA   FRANCISCO   Félix,  GOMEZ   MARTINEZ   Avalino,

 

H

HERNANDEZ  GARCIA   Isidro, HERNANDEZ  LOPEZ  Martin,

HERNANDEZ   HERNANDEZ  Blas, HERNANDEZ  CRESP.DYS  Andros,

HARO  Juan.

 

I

IGLESIAS  RODRIGUEZ  Eliodoro,  IGLESIAS   Alfrodo

 

J

JAKUBOWIEZ   Jakol, JUAREZ  ORTEGA   Antonia, JOVER  José Maria,

JUSTE  ARNAL  José, JUSTE  SUBIAS  Agustin, JUAN  MARIN  Pedro.

 

K

KNOBLOCH   Kurt,  KAMIEXNY  Noé,  KAMINSKI  Sroulko.

 

L

LOPEZ  CAMPO   Antonio, LOPEZ  VILLA  Tono., LUIZ  SORIANO  Francisco,

LEON  VILA  Antonio, LARRUY  SANTALIESTRA  Alberto,

LARRAZ  CAMUDA Adel, LACUNA  MUR  Francisco,

LUENGO  SERRANO  Atanagildo, LORJA  DANTA  Emilio,

LOPEZ  ESPEJO  Antonio, LUQUE  MOLINA  José,

LOPEZ  ASTURIANO  Alfonso, LEONARD   DIAZ   Francisco,

LACAMBRA   CERDAN  Pablo, LARRUY  SANTALIESTRA  Marcelino,

LOPEZ   ASTURIANO  Ginès, LUNA  ALBERT  José,

LEIRA   FERNANDEZ  Antonio, LLISO MOREMO  José.

 

M

MARQUES  NAVARRO  Vicente, MARSINACH   MARTI Francisco,

MUNOZ  VAQUERO  Eunobio, MUNOZ  VAQUERO  Tonas,

MORELLA  CUBERO  Alexandre, MOLINA  GIL Triniterio,

MENDEZ   GARCIA  Pedro, MIGUEL  ALCAIDE   Publo,

MOREY BLANCH  Manuel, MARTIN RIVERA  José,

MARTINEZ CRIADO Sebastien, MAURI  PROHIAS José,

MARIN  LOPEZ  Joseph, MARDIE  DARNE  Antonio,

MARTINEZ ABAD  José, MARTIN  MARTIN  Lucio,

MANIBESA  DEL  RIO  Basilio, MARCH  AMPORTA  Barnabé,

MARTOS  MARTINEZ  Antonio, MARTIN  FERNANDEZ  Diégo,

MARTIN  SANCHEZ  Luciano, MAIMI  TARRE  Tones,

MONTER  ZANUY Androc, MORAL GUTIERREZ Tinotes,

MARTINEZ  ILLOBRE  José, MONTERO  RAMOS  FRANCISCO

MARTINEZ CAGUELA  Félipé, MARTI VIDIELLA  Francisco,

MARQUES SICILLA Ventura, MONTERO  VAQUERO Francisco,

MARTINEZ  ORIBE  José, MARTINEZ GAIRIDO  Miguel,

MARTINEZ  CAYUELA  Migal, MUNOZ  VERA Francisco,

MUNOZ  MORAL  Eduardo, M.TOSAS  Feliciano,

MARTINEZ  Carlos, MIARONS  MALLO  Salvador,

MARTI  MARTI  Agustin, MELIA  MIRO  Salvador,

 

N

NAVARRO   SERRATE   Jocé,  NADAL  COLOME  Joaquin,

NAVARRO  MORAGUES  José,  NOVEDA  GONGALEZ  Calcotino.

 

O

OROZCO   RIDAY  Diego,  ORTIN  GONZALEZ  Manuel.

 

P

PUJOL  BERTOLI  Pascual, PARIS  SORO  Manuel,

PARRA  CERO  José, PARDE  LAVARDE  Tores, PEREZ  FERNANDEZ  Alfredo,

PEPON  PEREZ  Diogo, PASTOR  OTER  Joaquin.

 

Q

QUILIS CALATA.UD  Soverimo,  QUILES SARABIA  Francisco.

 Liste partielle des exilés espagnols employés par l'entreprise Léon Ballot et embauchés à partir de mai 1941 pour le chantier du barrage de l'Aigle et pour l'entreprise Borie construction barrage de Saint-Etienne-Cantales

Tous n'ont peut-être pas fait partie du mouvement libertaire de la CNT

Archive départemental du Cantal

SUITE

Compagnie espagnole

Du Capitaine Montoliu Del Campo intégrée

au bataillon "Didier".

 

 

Document N°3

 

R

RODRIGUEZ  GARCIA  Vicente, RIERA  REY   Salvador,

RAURICH  VENTURA  Pedro, RUIS  POMARES  Jocé, RUE RUBIO Luis,

RAMIS  GABRIEL, RUE CLOTAT  Batista, RUEDA ALBACETE  Alfonso,

RODRICUEZ  GARCIA  Joaquin, ROSILLO  GARCIA  Francisco,

ROSSET  SALA  Manuel, ROMERO  OROZCO  Juan,

ROMAN LOZARIO Ramon, RODRIGUEZ  SANZ  Francisco,

RIO DOMIKOUEZ Serafin, RODRIGUEZ HERNANDEZ Mercolimo,

ROMEN RENOM Matoo, RUIZ  ORTIZ Monserrate,

RODUIGUEZ  ESPUNY  José, ROMERO  LOPEZ  Francisco,

RUIZ CARMONA  Juan, RUIZ RODRIGUEZ Juan, RIVERA SANCHEZ Miguel,

RENCER  Enoriche, RIERA  JOSEFA  Michel, RODELLAR  José,

RUIZ  RODRIGUEZ  Andres, RYCHLIK  Wanko, RODRIGUEZ  ALVAREZ  Manuel,

RAMON  FALGA  Juan, RODRIGUEZ  GANTONTE  José,

RODRIGUEZ  FABIO  Antonio.

 

S

SAIZ   Primitivo, SAIS  LOPEZ  Félix, SANCHEZ  ROSSI  Alfredo,

SANCHEZ  MIRAN  Alfonso, SOLA GALARDE   Igniacio,

SAMITIER   URUEN  Tomas, SANCHEZ  GARCIAS  José,

SOLE  MIRALLES   José, SANCHEZ  ABAD  José, SAAVEDRA  CASTRO  José,

SERRANO  FONTOVA  Domingo, SICILIA  PELEGRIN  Ginés,

SILVA  PANDO  Manuel, SOLE  BATET Eduardo, SUNER  LOPEZ Eugénio,

SANZ  GARCIA  Rufino, SANTOS MANZANARES  Sart,

SALAS  MOLINA Antonio, SAGRISTA  OLIVERES  Pedro, SALE ROS  Juan,

SALES  MATAMOROS  José, SUBIRATS  CLOS  Vicento, SOLA  SENZ  Vicento,

SOLER  RIBAS  Universo, SOLA  DOSTA  Buenaventura,

SANTOS  TONE  Manuel, SUAREZ  ALPISTE  Pierre, SAEZ  PEREZ  Francisco,

SALAS  MOLINA  Martin, SANTIAGO CURERO  Valeriano, SCHLOSS  Jacob,

SAMPER  GONZALEZ  Vicente, SUBIRANA  Martin  Andros.

 

T

TRIFFON  ROLDAN  Blas, TARRASO  GARCIA  Antonio, TUDO  MASOT  José,

TORRECILLA  NAVARRO Antonio, TORRECILLA  NAVARRO  Marcelino,

TEJEDOR  Manuel, TORRE  ARTES  Pedro, TORRES SANZ  Valentin.

 

U

URBAN CARACHAU  Manuel.

 

V

VILLARASA  COSTA  Enrique, VAQUERO  HUERCO  Léon,

VERGARA  MAROC Cristobal, VAL  GUILLEM  José,

VIZUETTE  GUERRERO  Manuel, VALENTIN  BLASIO  Francisco,

VILLEGAS  PORVILLA Tomy, VEGA  DIAZ  Caleotino, VENTURA  VILA  José,

VILLARUBIA  LOPEZ Colcotino, VILLARNAL  SANTOS  Florancio,

VIDAL  VALLS  Francisco, VICENTE SANCHEZ  José, VICENTE ARIZAGA  José.

 

X

XIFRE  JOVER  Francisco

 

Y

YELA  LOBO  Julien

YELA  MARTIN  Félix

 

Z

ZARRAQUINO  CATALAN  Isidore

Nom Prénom

 

LORENZO Fernando

TELNIER  DOMIGUER Juan

NUMEZ MUNOZ  Elvio

LANGARON DAVID  Juan

PENDAS  SUAREZ Mario

RODRIGUEZ GARCIA  Joaquim

LOPEZ  PEREZ Jésus

SEBASTIEN BERNER  Miguel

FERNANDEZ  Egénio

ALARION Antonio

RIBERA  José

PIRRO  Juan

DROSIO Diégo

CRESPO GRABRIEL

VILEDE CANZ  Dinadéo

CALDERON Angel

CAPADE  Damian

GILBERT  José

VIDAL  Pédro

GARIN  VELESFORO

MARIN  Juan

MARIN José

VEGA  Tomas

MONDEJAR PARRENO Lucio

ANTOMA  ALVAREZ  Tomas

GARCIA  ARAGONES Estelan

LLOPART VALENTI José

GHACIA  PRADAS Pédro

LEGAZ  ALVARES  Antonio

Camp de :

 

Le Bourget du Lac (73)

Oradour sur Glasse ? (87)

St Ours les Roches (63)

St Ours les Roches (63)

La Rauge prés de Saissac (11)

Thébes (65)

Albefeuille-Lagarie (82)

Perpignan (66)

Rivesaltes (66)

Rivesaltes (66)

Rivesaltes (66)

Rivesaltes (66)

Rivesaltes (66)

Rivesaltes (66)

Rivesaltes (66)

Rivesaltes (66)

Rivesaltes (66)

Rivesaltes (66)

Rivesaltes (66)

Rivesaltes (66)

Rivesaltes (66)

Rivesaltes (66)

Rivesaltes (66)

Rivesaltes (66)

Argeles sur Mer (66)

La Ciotat (13)

Saint Marcel (13)

Saint Marcel (13)

Marseille (13)


Nom Prénom

 

INFERA FIGUERES  Albert

CABRERO  PEREZ Aquilo

PEREZ GONZALEZ  Carlos

FARRAS CULERAS Santiago

BORELL CANELLOS Salvador

GARCIA  GARCIA Jaime

GARCIA  MIRA  José

BERGA ORCAL Francisco

JESUS  GARCIA Miguel

BAUCELLS GINOVAR Carlos

CLOS COMA Eduardo

PAPIOL MERCADER Francisco

SOLAS SANS Vicente

CRESPO ESCURIOLA Vicente

HELLIN LAPENA  Andrés

BERRA SERRANO Saturnino

CASANIAS PIERA Enrique

LOPEZ  ASTURIANO Alfonso

LOPEZ  ESPEJO  Antonio

NAVARRO  Antonio

ROVIRA PILES Eduardo

MUNOZ  FERNANDEZ Antonio

SANTIAGO  GARCIA

 

 

Compagnie espagnole

Du Capitaine Montoliu Del Campo intégrée

au bataillon "Didier".

 

 

Camp de :

 

Argeles sur Mer (66)

Argeles sur Mer (66)

Argeles sur Mer (66)

Argeles sur Mer (66)

Argeles sur Mer (66)

Argeles sur Mer (66)

Argeles sur Mer (66)

Argeles sur Mer (66)

Argeles sur Mer (66)

Argeles sur Mer (66)

Argeles sur Mer (66)

Argeles sur Mer (66)

Rivesaltes (66)

Rivesaltes (66)

Rivesaltes (66)

Rivesaltes (66)

Saint Menet (13)

Saint Menet (13)

Saint Menet (13)

Miremont (63)

Miremont (63 )

Bagnières de Bigorre (63)

Bagnières de Bigorre (63)


Nom Prénom

 

ARPAL BIELSA José

RIBERTER José

SERRA KARGAY  José

GAYOLA  Miguel

SALVATELLA Jacinte

CUFI Joaquin

FUNTANE Joaquin

NIERGA Francisco

CASTELTORT CARRABELA Joaquin

RODA SALAS Enrique

OLEA ALONSO Félix 

VISCARRO SOLE Jaime

DAZA AREVALO  Urbano

DE TAPIA GARCIA Lauréano

LUIS MARTINEZ Ramon

CAMI  PEYRO Juan

BERNARDO CLARI ALPENTOSA

SANCHEZ RIVAS Eufénio

BALARDIA VILLALONGA Pédro

MARTINEZ BUENO Juan

AYUSO  JARENO Miguel 

GIMENEZ Joseph

QUILES SARABIA Jésus

ARTOLA DE LA VINA Aurelio

GARCIA GUERRERO Pédro

VELLADO Salvador

GATELL  COMAS José

TORRAS ORTONOVES José

TORRAS ORTONOVES  Miguel

 

 

Compagnie espagnole

Du Capitaine Montoliu Del Campo intégrée

au bataillon "Didier".

 

Camps de :

 

Bagnières de Bigorre (63)

Remollon (05)

Remollon (05)

Remollon (05)

Remollon (05)

Remollon (05)

Remollon (05)

Remollon (05)

Prades (66)

Prades (66)

Prades (66)

Monzat (63 ?)

Le Pertuis (66)

Mende (48)

Orpierre (05)

Leyment  (01)

Miramas ( 13)

Le Par Cheix (63)

Carnon Plage (34)

Villeneuve de Berg (07)

Portet sur Garonne (31)

Decazeville (12)

Vernet (09)

Cruet (73)

Septfonds (82)

Saint Cyprien (66)

Saint Cyprien (66)

Castelnaud Fayrac (24)


Nom Prénom

 

TUDO MATOT  José

MATINEZ  MARTIN  Juan

SOLE  AGUDO Miguel

SANITIER  URUEN  Tomas

NAVARRO  CASELLAS Julian

GILBERT  José

VEGA  Tomas

MARTINEZ  ORIBE José

LAPLAZA  MARZO  Mariano

AGUDO  SANCHEZ  Fransisco

 

 

 

Age  Situation de famille

 

34 ans marié

17 ans célibataire

44 ans marié

40 ans marié

39 ans marié

33 ans marié

46 ans marié

51 ans marié

31 ans marié

47 ans marié

 


7 Pages document ci-dessus Barrage de l'Aigle le 19 mai 1941 Entreprise BALLOT certificats travailleurs Espagnols
Entreprise BALLOT le 19 mai 1941.pdf
Document Adobe Acrobat 447.6 KB

ABRIL  ARQUID  Antonio

ASTRAM  Manuel

ALYRANCA  Aniceto

AREVALO  LOPEZ  Nestor

RAMON  Juan

SUMACK  Vincent

SACRISTAN  Lucio

SALVADOR  ALDRUBE

BELMONTE  GONZALEZ  José

BALSEBRE   BILBAO   Carnalo

BERKOWIEZ   Erich

CASAMIQUELA  BOFARULL  Ramon

CIFUENTES Carlos

CABALLE  PREIXENS  Alfredo

CXRESO  GARCIA

CATALA  PERE  Juan

CORRAL  Léonardo

CASASAS  ROVIRA  Pedro

DEERIC  Duro

DURAN  Cerardo

ESPIGA  FERNANDEZ  Manuel

FERNANDEZ  RODRIGUEZ  Juan José

 

Compagnie espagnole

Du Capitaine Montoliu Del Campo intégrée

au bataillon "Didier".

 

FLORES  ZAPATER  Miguel

FERNANDO  VALL

FILIPE  RADERE  Vicario

FORIONTO  ARIMO  Manuel

GONZALVO  Cornalo

GONZALEZ  NAVARRO  Manuel

GRACIA  LAZARRO  Manuel

HERBET  Siegrand

JULIAN   SEGURA  Fabipe

LASHERAS  Francisco

LOSCOS  Miguel

LOPEZ  Joseph

PONS  Francisco

PERIE  VALLE  Electorio

MAYOL  Michel

MANAS  Manuel

MORENO  Consencio

MORENO  NARTI  Benito

MENDEZ  VASQUEZ  André.

MOLINA  LARA  Fernando

MAYAIX  GONZALO

 


APARICIO  MARTINEZ  Vicarto

ARACIL  PASCUAL  Ernesto

ASENS  GIOL  José

BALSEBRE   BILBAO  Carmalo

BLANCO  RUIZ  SANCHEZ  Enrique

CARZOLA  MARTINEZ  Luis

CAMPOS  DIAZ  Manuel

DE  MINGO  VAZQUEZ  Luis

DURAN  Gérardo

DE  VEGA  ARANJO  Tomes

FABREGA  SERRAT  Pairo

GOMEZ  AGUERO  Nicolas

GUILLEN  ARIAS  Blas

GARCIA  MOLDIA  Florantino

HERNANDEZ  PAGAN  Ginés

LOPEZ  SORIANO  Francisco

MORENO  SANCHEZ  Pedro

MOMYRJO MACARRON  Mariano

 

Compagnie espagnole

Du Capitaine Montoliu Del Campo intégrée

au bataillon "Didier".

 

 

MARTIN GIMENEZ  José

MOMPLET  Pascual

MEGIAS  GARCIAS Crispin

MARTINEZ  MARTIN  Juan

MONTVORT  AYERICH  Luis

PARIDES  ALONSO  Isidro

PUJOLS  RIVERA  Vicente

PLOVINS  PRUNERA  Joseph

PINOL  RUBI  Angel

PORCAR  Félipo

PONT  QUERALT  Mariano

RUBIO  MEN.SES  Claudio

RIBOT  REVERYER  Franciisco

SILVA  ZURITA  Jacinto

TRENCH  BASES  Pedro

TANDERO  GIMENEZ  Alojo


Document ci-dessus
Document ACAD1.pdf
Document Adobe Acrobat 168.7 KB

PUJOL BARTOLI Pasqual  né le 15 avril 1906 à Barcelona de feu Joseph et de BARTOLI Maria.

RAMOS  GARCIA Rafael né le 21 octobre 1909 à Sorbas (Ameria) de feu Jean et de GARCIA Rosa.

VENTURA  VILA José né le 28 février 1906 à Barcelona des feus José et VILA Claudia.

RODRIGUEZ  RIAL Francisco né le 5 janvier 1892 à Illa de Arousa (Pontevedra) des feus Rafael et RIAL Dolores.

SAENS  DE URTURI AZOUE José Luis né le 2 juin 1903 à Vitoria, de feus Valentin et AZOUE Engracia

ROA  GONZALES  Juan né le 28 octobre 1916 à Jalon, de feu Jorge et de GONZALES Ginesa.

MARTO  MARTINEZ Antonio né le 14 octobre 1910 à Lou Villares de feu Antonio et de MARTINEZ Faustina.

LUQUE  MOLINA José né le 21 novembre 1907 à Espiel (Cordoba) de feu Francisco et de MOLINA Maria

ECHEVARRIA  APERRIBAN Julian né le 15 mars 1912 à Larrabesus (Vizcaya)

de Pédro et de APERRIBAN Juans

LLISO  MORENO  Juan né le 28 aout 1905 à Alocno (Valencia) des feus Tomas et MORENO Peliciana.

 

Compagnie espagnole

Du Capitaine Montoliu Del Campo intégrée

au bataillon "Didier".

APARICIO  SEGOVIA  Juan José né le 20 Juin 1899 à Madrid des feus José et SEGOVIA Soledad

RODRIGUEZ  ESPUNY  José né le 1er décembre 1916  à Santa Barbara (Barcelona) de José et de ESPUNY Jacinta.

QUANKIRO  PERNAS Constantino né le 13 août 1906 à Perrol (Corufia)

de feu Constantino et de PERNAS Esperanes

GARGES  CORTIJO Joaquin né le 20 mars 1894 à Quintanilla (Valladolid) de feu  Baldomero et de CORTIJO Luisa.

FERNANDEZ  FERNANDEZ Sérafin né le 21 juillet 1898 à Gestos (Corufia)

de feu Antonio et de FERNANDEZ Juana

ESPADA  PEREZ Rafael né le 19 mai 1910 à Villacanas (Cuenca) de Rafael et de PEREZ Juana

CAZADOR CASTILLO Miguel né le 31janvier 1922 à Fraga (Huesca) de Manuel et de CASTILLO Ramona.

CAZADOR  CASTILLO Manuel né le 7 mars 1911 à Fraga (Huesca) de Manuel et de CASTILLO Manuel.

BLASCO  PENA  Floroncio né le 16 août 1905 à Gudel (Teruel) des feus Benito et PENA Elena

VAQUERO  HUERTA José né le 28 décembre 1910 à Madrid, de Joaquin et de HUERTA Felisa.

VALENTIN BLASCO Francisco né le 28 décembre 1914 à Lemus (Valencia) de Manuel et de BLASCO Rahona

BELLIDO CARRERAS Mariano né le 19 août 1906 à Calaceite (Teruel) de feu Vicente et de CARRERAS Adela.

MORERA ROVIRA Salvador né le 15 septembre 1909 à Valencia de Salvador et de ROVIRA Manuela

SUNER  LLOP Eugenio  né le 27 avril 1916  à Nonaspe (Zaragosa) de feu Lasaro et de LLOP Manuelle

PEREZ  PENA Pedro né le 16 juillet 1914 à Sentander, de Manuel et de feu PENA Carmen

MONTOLIU  DEL  CAMPO Juan né le 16 septembre 1911  à Vilarreal (Castellon) des feus Juan et de DEL CAMPO Rosario

PONCINI  CAMANO  Emilio né le 6 novembre 1908  à Madrid des feus Emilio et CAMANO Marie

FIGUERAS  SOLER Juan né le 25 octobre 1901 à Barcelona de feu Sébastien et de SOLER Francisca

DARNE ROMANE Pedro né le 15 décembre 1917 à Figueras (Cerone) de Cayetano et de ROMANE Francisca

DEL  RIO  DOMINGUEZ Serafin né le 22 mars 1892 à Gerone de feus Juan et DOMINGUEZ Jacoba.

Compagnie espagnole

Du Capitaine Montoliu Del Campo intégrée

au bataillon "Didier".

Document ci-dessus
Document ACAD 2.pdf
Document Adobe Acrobat 275.8 KB
Documents ci-dessus Barrage de l'Aigles Républicains Espagnols
Documents Barrage de l'Aigle Républicain
Document Adobe Acrobat 1.2 MB

Affectation des réfugiés Espagnols embauchés par René Grégoire

auprès de l’entreprise Borie à Laroquebrou en avril et mai 1941

 

Cloraso Estupinia Domingo

Calvo Fernandez Félix

Paloma Juan

Esclapes Roldan Luis

Munoz Aznar Francisco

Fuerte Amoros Daniel

Gomez Prats Apolo

Font Sanchez Gabriel

Andujar Lopez Salvador

Ortin Gonzales Manuel

Jésus Fernandez Sandrin

Hermenesegildo Munoz Delgado

Aller Gonzales Manuel

Arroya Morano Meneses

Golbano José

Barcena Balthazar

Albarello Francisco

Cobo Francisco

Castelli Javier

Cobo Antonio

Munoz Fernando

Blanch Ruiz Ricardo

Velasco Pedro

Aguilar Rafaël

Golhano José

Auteur  Gouvernement de Vichy et autorités allemandes d'occupation 1944.
Auteur Gouvernement de Vichy et autorités allemandes d'occupation 1944.

 

 

 

 

Rapports de Police de Vichy qui traitent des étrangers dans les GTE du Cantal, en particulier à l'Aigle. Il en est fait un état numérique par chantier, et surtout on voit que les autorités cherchaient à identifier les meneurs anarchistes ou communistes qui faisaient de la propagande ou des attentats.

Républicains Espagnols du Cantal.pdf
Document Adobe Acrobat 666.6 KB

Liste des réfugiés Espagnols suspectés de propagande anarchiste ou communiste et internés par décision préfectorale du Cantal en 1942

 

Gil Redondo Sixto

Moreno Rodriguez X…

Mor Cuadrat Manuel

Cabanillas Martin Emiliano

Fernandez Soto Emiliano

Dis Manuel

Rial Diz Appolinar

Gonzalez Marin Manuel

Casamiquela Joséphine née Bafarull

Lopez La Medrano Daniel

Gonzales Ramos Simon

Navarrete Vilches Pedro

Comitre Pages Jean

Urguiza Martinez Angel

 C’est l’organisation Todt qui a déjà créé la ligne Siegfried le long de la frontière franco-allemande, qui fut responsable de la supervision de la construction du mur de l'Atlantique et la conception de ses principales fortifications. Au départ, les travailleurs sont volontaires car les Allemands ayant besoin d'une main-d'œuvre spécialisée, ils sont deux à trois fois mieux payés que les ouvriers travaillant dans ce secteur et bénéficient d'une protection sociale supplémentaire. Ensuite, des milliers de travailleurs forcés : prisonniers de guerre comme les tirailleurs sénégalais,

10 000 Juifs, jeunes Français voulant échapper au STO en Allemagne, républicains espagnols réfugiés en France sont réquisitionnés pour construire ce mur le long des côtes néerlandaise, belge et française de la mer du Nord, de la Manche et en Vendée ainsi que dans les îles Anglo-Normandes.

 

 

Etat nominatif des travailleurs étrangers espagnols chargés de famille et raflés dans le département du Cantal, dirigés de force sous escorte en Zone Occupée le 23 mars 1943

 

(Archives numérisées du Cantal)

 

Rubio Fernandez Claudio

Upe Espiosa Antonio

Soriano Visacaino Pedro  

Querrol Berg Ramon

Martinez Lopez José

Igelsias Alfredo

Fuyeo Perez Fidel

Ruiz Carmen Juan

Rodriguez Minero Juan 

Sanchez Miras Francis

Cholvi Ortala Enrique

Gallarod Lopez Victor

Llano Casas Francisco  

Sanchez Gonzalez Juan  

Murillo Gil 

Gonzales Alazcon Bruno

Escalero Moreno Salvador

David Cot José

Sanchez Elias Alfonso 

Fumas Garia José

Perez Raigado Castor

Borras Vidal Joachin

Roig Gil Ramon

Navarro Calver Pedro

Foz Pollicer Miguel

Barona Cesario

Serrano Foleafero Borono

Munoz Ortis Nicolas

Gomez Royo

Suarez Mauricio

Carrascassa Horguala 

Carballido Suarez Isidor

Carballido Frapella Isidore

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Veuf

M3  (Marié 3 enfants)

M2

M1

M1

M1

M0

M7

M6

M6

M5

M5

M4

M4

M4

M4

M4

M3

M3

M3

M3

M3

M2

M2

M5

M4

M2

M3

M2

M1

M1

M1

M1


1 Page document ci-dessus
Secteur 0 Todt.pdf
Document Adobe Acrobat 50.2 KB

 Liste partielle des 191 travailleurs étrangers espagnols raflés dans le département du Cantal, et dirigés de force sous escorte en Zone Occupée

  le 23 mars 1943

dans le Secteur 1 à Calais au profit de l’organisation Todt

 

(Archives numérisées du Cantal)

 

(renvoyé par OPA)

Office de Placement Allemand

 

Alacio Martinez Rafael

Sanchez Gonzalez Juan

Sanchez Miras Francisco

Melgar Rodriguez Manuel

Haro Lopez Juan

Pellegrin Magrina Vicente

Costal Palet Gines (par OPA)

Albert Penon Luis

Llovera Salvia Sébastian

Qualan Hernandez Mariano

San Miguel Recio Juan

Lapena Agustin Antonio

Gamacho Gimenez Diego

Garcia Sanchez Juan

Vergara Narco Cristobal

Narco Casahorran Reniano

Borras Vidal Joaquin

David Cot José

Calvo Lopez German

Fernandez Valera Pablo

Marmol Parades Antonio

Orbeiceta Austrian Aniceto

Moreno Barzal Constancio

Alonso Fernandez Alfredo

Abril Arqued Alfredo

Santa Gregorio Eugénio

Calvera Espana Antonio

Martinez Paredes Antonio

Gonzalez Gonzalez Antonio

Foz Valles Andres

Foze Pellicar Miguel

Rue Palan Pablo

Lopez Sanchez Manuel

Gili Sandre Soriano

Segura Tasias Marcelino

Tejedos Garreta Félix (par OPA)

Verdaguer Enrique Colomer

Querol  Sena Juan

Guerro  Castilla Juan

Martin Achedano Claudio (par OPA)

Gil Roig José

Miret Torres José

Martinez Navarro Carlos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entamoros Ligas Amado

Sanchez Miras Alfonso

Escalera Moreno Salvador

Garcin Pela Jos

Esteve Pubvert José

Garcia Garcia Daniel (par OPA)

Esteve Ballester Agustin

Botargues Caravada Agustin

Rodriguez Garachand Féliciano

Cerezo Perez Lorenzo

Regidor Gonzalez Juan

Berenguer Zur José

Caballe Preineno Alfredo

Burgalla Ballestra Luis

Campos Mora Grégorio

Cholvi Ortola Enrique

Miguel Alcaride Pablo (par OPA)

Moreno .ari Benito

Espagnol Castro Antonio

Villuendas Montenegro Pedro

Roig Gil Roman

Roig Gil Roman Santa Gregorio

Ramirez Heredin Francisco

Aira Garreto José

Tosca Cantellas Joaquin

Ruiz Rozilla Meracio

Ortin Gonzalez Manuel

Hernandez Redonda Elias

Hernandez Garcia Victor

Gili Sandre José

Boix Abella José

Valio Ferrer Fernando

Perez Castor Raugada

Gimenez Eustaquio Rodriguez

Lopez Arsin José

Garcia Martinez José

 


Une page document ci-dessus
Secteur 1 Todt.pdf
Document Adobe Acrobat 59.4 KB

 

Du recrutement à la réquisition forcée

 

En France, jusqu´en été 1942, les occupants allemands s´étaient contentés d´un recrutement sur la base du volontariat à partir de 300 agences réparties dans les deux zones. A partir de juin 1942, on put signer des contrats pour l´Allemagne également dans des agences françaises. Payés à la commission, des agents recruteurs semi-officiels et privés étaient également actifs. Le haut taux de chômage offrit dans les premiers mois des conditions favorables pour le recrutement.

 

Puis la réorganisation de la production -principalement à la demande des Allemands et en leur faveur - fit tarir l´afflux de volontaires alors que le besoin de main d´œuvre en Allemagne augmentait sensiblement. Les efforts de propagande furent alors renforcés et une politique délibérée sur les salaires et le temps de travail fut mise en place pour libérer de la main-d’œuvre. Les composantes misogynes et xénophobes de la politique de Vichy jouèrent ici un rôle particulier. Les étrangers dépassant le contingent fixé furent affectés aux « groupements de travailleurs étrangers » et devinrent une catégorie facilement disponible aussi bien pour les chantiers allemands en France (p. ex. dans l´organisation Todt) que pour le travail en Allemagne. En tout, 20% de femmes et 23% d´étrangers se trouvaient dans convois partis pour l´Allemagne jusqu´en mars 1942. Des convocations d’office de chômeurs dans les bureaux de placement permettent quelques doutes quant au réel volontariat de tels engagements. Dans le département du Nord-Pas-de-Calais, des recrutements forcés et des rafles ont eu lieu dès le début de l´occupation. En tout, près de 145.000 Français partirent en Allemagne comme main d´œuvre avant la fin du mois de mai 1942.

 

En septembre 1940, Himmler ordonne la déportation immédiate des républicains espagnols exilés en France. Un mois plus tard, le commandant militaire allemand en France (MBF) reçoit l'ordre de recenser les républicains espagnols en captivité. Jusqu'à la fin 1941, environ 8 000 républicains espagnols sont recensés et déportés à Mauthausen. Les Espagnols en zone non occupée restent épargnés par cette déportation. Début 1941, Himmler commence à s'intéresser à eux. En février 1941, l'état-major de la Wehrmacht informe les autorités d'occupation en France que "selon un ordre du Führer, pour les projets sur la côte et la protection des sous-marins, six mille travailleurs étrangers sont à livrer à l'OT". Les réquisitions des Espagnols dans les Groupements de travailleurs étrangers pour les chantiers de l'OT débute en juillet-août 1941. Trois mois plus tard, un note du MBF chiffre le nombre de républicains espagnols recrutés dans les GTE de zone libre à 11 000.

Plus de 10 000 espagnols furent envoyés vers les camps nazis. La plupart d’entre eux étaient des combattants républicains durant la Guerre Civile (1936-1939) qui avaient passé la frontière française. Déchus de leur nationalité, ils furent déportés, parfois avec leurs familles, avec l’accord du gouvernement franquiste. La moitié d’entre eux mourut dans les camps. Les noms des décédés ont été consignés dans des registres envoyés par la France à l’Espagne et conservés depuis les années cinquante par l’État Civil Central à Madrid.

 

Liste contenant les noms de 5162 espagnols

décédés dans les camps de concentration nazis

https://www.geneanet.org/releves-collaboratifs/view/68396

 

 

Liste partielle des 191 travailleurs étrangers espagnols raflés dans le département du Cantal, et dirigés de force sous escorte en Zone Occupée  le 23 mars 1943

dans le Secteur 2 à Cherbourg au profit de l’organisation Todt

 

(Archives numérisées du Cantal)

 

Alvarez Alonso Juan

Arcon Casimiro Gregorio

Cardona Femas Valentin

Carballido Frapella Isidoro

Cifuentes Bosquet Carlos

Duran Lastado Rosendo

Duran Enrique

Fuyeo Perez Fidel

Garcia Perera Placido

Gomez Caballero Nicolas

Gonzalvo Gonsalvo Julio

Gilart Gatrius Juan

Hurtado Rega O Manuel

Illan Eugenio José

Lopez Oliva Daniel

Martinez Lopez José

Munoz Ortis Nicolas

Murillo Gil

Manez Sanchez Gabriel

Nieto Hernandez Castro

Oltia Gomez Manuel

Pastor Pastor Rufino

Ribe Badia Zagin

Rocavert Ferrer Oripriano

Rodrigo Lopez Camillo

Rovira Sore Juan

Serrano Moreno José

Soriano Viscarino Pedro

Orgiles Banolez Domingo

Cruella Bergall Mil

Suarez Pelaez Mauricio

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arribas Saix Saturnino

Bosca Nacher Eduard

Carba Llido Suarez Isidoro

Carrasconna Bergnala

Cumba Berges ramon

Duran Perez Luis

Escanio Puego Joaquin

Gallago Orozcos Juan

Gomez Hoyos Eugenio

Gonzalvo Gonzalvo Nicolas

Garcia Lapaja Marcelino

Heredia Lapnerda Miguel

Ibanez Ibanez Angel

Llado Casas Francisco

Loscos Sans Tomas

Echarra Garcia José

Munsanez Regna Leccadio

Munias Garcia José

Navarro Galvez Pedro

Not Fabrega Salvador

Igelsias Alfredo

Querol Berges Rufino

Rierra Sandalupe Esteban

Rodriguez Pinero Juan

Romero Reyes Andres

Sanchez Del Pozo Manuel

Serrano Moreno Selesfero

Suarez Santos Luis

Tio Puigvendrello Jaime

Upe Espinosa Antonio

Rubio Meneses Claudio

 


1 Page document ci-dessus
Secteur 2 todt.pdf
Document Adobe Acrobat 58.4 KB

Liste nominative partielle des 191 travailleurs étrangers espagnols raflés dans le département du Cantal et dirigés de force sous escorte dans le secteur 3 de la Zone Occupée à Brest au profit de l’organisation Todt le 23 mars 1943

 

 (Archives numérisées du Cantal)

 

Guardiola Santander José

Ruiz Carmona José

Villegas Pontilla Tomas

Ruiz Rodriguez Juan

Almengual Gimenez José

Cordobras Ruiz Francisco

Gonzalez Alcaron Bruno

Valenguella Alardon Lucan

Gallardo Santone Victor

Martinez Miguez Antonio

Keyo Peralta Domingo

Vega Chayo Tomas

Navarro Martinez Ramon

Sayol Esmeraldo

Pena Martinez Justin

Roya Gonzalez

Pinos Pelegrin Luis

Orriolo Caldore Ramon

Lozano Rodriguez

Ayuso Escudero Marcelin

Gomez Gonzalez Julian

Bierra Ferrand Manuel

Zarraquino Catalan Isidoro

Barona Vicente Castro

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lopez Lattore Francisco

Ruiz Rodriguez Andres

Vencell Juan

Carbonnell Soubira José

Cordobas Ruiz José

Gomez Lopez José

Gorretti Seco Camelle

Aguilar Sebastian Rafael

Enrihh Llorens Miguel

Moreno Gomez Miguel

Vizuette Francisco

Delmoral Guetierez Timate

Sanchez Barrioe Luciano

Perez Diaz Angel

Roa Gonzalez

Chanda Fedel

Pinos Pellegrin Francisco

Ferre Buenaventura

Pinos Pellegrin Miguel

Martinez Julian

Gomez Gonzalez Angel

Rivera Fernandez José

Barona Cesaero

Marcano Cobian Reimundo


Le 23 mars 1943 seulement 188 travailleurs espagnols sur 191 avaient été dirigés en Zone Occupée au profit de l’organisation allemande Todt pour être employés sur les chantiers du « mur de l’Atlantique ». Trois d’entre eux manquaient à l’appel car ils s’étaient enfuis.

 

Le 3 mai 1943, ils étaient arrêtés et conduits sous bonne escorte rejoignant ainsi leurs camarades de peine et de labeur.  Il s’agissait des nommés :

 

Novella Naranjo Nicolas

Vives Torrens Isidoro 

Fernandez Rodriguez Juan

 

1 Page document ci-dessus
Secteur 3 Todt.pdf
Document Adobe Acrobat 61.6 KB
7 pages document ci-dessus Note du 4 janvier 1944
Une note du 4 janvier 1944 indiquant qu'il faut rafler 10.000 travailleurs étrangers en France pour les Allemands.
Puis deux notes du Cantal des 6 et 7 janvier 1944, qui ordonnent sans moyens policiers de rafler 400 Espagnols, 200 à l'Aigle et 200 à St-Etienne Cantalès, avec la méthodologie à employer.
Note du 4 janvier 1944 .pdf
Document Adobe Acrobat 573.2 KB

 

Retour haut de Page               Retour Page ACAD     0

 

Création du Site

Xaintrie-Passions

Le 27 Mai 2012

 

Un petit site sans

 prétention, apolitique

 juste pour nôtre plaisir

     et peut-être le vôtre ...

   * Que du Bonheur *

 

  1400 Pages, 

680 Reportages

21000 Photos

répartis dans l'ensemble des rubriques

 

Argentat sur Dordogne Animations
Argentat sur Dordogne Animations

 

Bienvenus en Corrèze

 La Xaintrie

 

Idéalement situé entre la Vallée de la Dordogne classée Réserve Mondiale de Biosphère par l'Unesco et les Monts d'Auvergne, le Gite de la Bouldoire, attend les amoureux de pêche, vélo, rando à pied ou à cheval, baignade, etc...

Site du Gite La Bouldoire

5-livret-d-accueil-gite-de-la-chenaie.pd
Document Adobe Acrobat 2.4 MB
Facebook La Vie corrézienne
Facebook La Vie corrézienne
La Montagne Tulle-Ussel
Facebook La Montagne Tulle-Ussel
Facebook La Montagne Brive
Facebook La Montagne Brive
Facebook France bleu
Facebook France bleu
La Corrèze
La Corrèze

L’Office de Tourisme situé à

Argentat-sur-Dordogne est ouvert du

6/04 au 2/11

 

Saison (hors 07/08) :

lundi au samedi 10h-12h30 / 14h-18h (fériés 10h-13h)

 

Juillet-Août : lundi au samedi 9h30-13h / 14h-18h30

(fériés et dim 10h-13h)

Site internet

 

 

Et l’Office de Tourisme situé à Saint-Privat est ouvert du 8/07 au 30/08

lundi au vendredi 10h-12h30 / 14h-18h

Office du Tourime de La Xaintrie
Office du Tourime de La Xaintrie

Jeunes Agriculteurs du canton de Saint-Privat

Petite annonce gratuite

 

Bienvenue

en Xaintrie

 

Gites

Locations

Locations Vacances

Camping à la Ferme
Chambres d'H
ôtes

 

Hébergement

Les restaurants de Xaintrie
brochure_restaurants_2020_web(1).pdf
Document Adobe Acrobat 4.2 MB

Déchetterie de

Saint-Privat :

horaires et accès

Alain AUBIGNAC

Administrateur du site

danielleaubignac@orange .fr

 

Né à Tulle (19)

Famille Originaire

de la Xaintrie depuis 1749

Commune St Privat (19) 

Commune d'Auriac (19)

CommuneTourniac (15)  

     

Mes Passions

La Généalogie

depuis 36 ans

Recherches gratuites en Xaintrie

Correspondant pour

Xaintrie-Passions

 

Bernard BARDI

 

Mes Passions:

Le Dessin (les Pastels)

La Photo : fleurs, insectes,

                 nature, paysages

Le Sport:

   Marathon   

  Triathlon  

 Cyclisme

Le Cèpe de Bordeaux
Le Cèpe de Bordeaux
La Vache de Salers
La Vache de Salers
La Châtaigne
La Châtaigne
Promenades en sous bois
Promenades en sous bois
Les lacs et la Pêche (Lac de Feyt)
Les lacs et la Pêche (Lac de Feyt)
La Faune
La Faune
La Flore (Le Genet)
La Flore (Le Genet)
Le Patrimoine (Tours de Merle)
Le Patrimoine (Tours de Merle)
Les Barrages (Le Chastang)
Les Barrages (Le Chastang)
Les rivières (La Dordogne) Argentat
Les rivières (La Dordogne) Argentat