.

 

 

 Nuage Vert

 Musée mobile Vallée de la Dordogne

 Réconcilier nature et culture

 Le concept : un musée mobile sur la biodiversité et la culturodiversité

 

 contact@nuage-vert.com

 

 Site http://nuage-vert.com/le-nuage

 

13/07/2020

C'EST VENDREDI ET SAMEDI !

OU VOICI UN PEU A LIRE

(DESOLE DONALD, C'EST PLUS LONG QU'UN TWEET...)

 

Nous avons résisté. Résisté au coronavirus, au COVID-19, à la COVID, à ce qui ne se voit pas mais dont on parle beaucoup, à ce qui change de nom et de sexe en peu de temps, aux masques inutiles puis aux masques indispensables...

Nous avons beaucoup travaillé durant cette période. Et dans les jours qui viennent vous pourrez acheter par carte bancaire sur lulu.com "MONTRER L'INVISIBLE. Ca ressemble à quoi un virus ?", soit en version numérique, soit sous forme d'un beau livre papier relié en couleur livré chez vous.

 

Dans le contexte actuel, il est original par son iconographie puisque vous y verrez des virus dessinés et interprétés par des enfants de l'Ecole Eusèbe Bombal d'Argentat-sur-Dordogne (merci à la Directrice et à Agnès Savouret) et d'autres réunis à Paris 12e grâce à Ewa Izabela Nowak. Vous verrez aussi des créations d'artistes de France, Suisse, Belgique ou Ecosse... Vous verrez enfin une précieuse collection depuis le XVIIe siècle de pièces originales venant de Nuage Vert sur les différents virus, depuis peste et variole jusqu'au SIDA et au coronavirus.

 

Dans ce livre singulier --manière de tenter de prendre du recul sur nos événements actuels-- Pauline Petit de France Culture analyse les images du virus, Roger Mayou (qui a dirigé le Musée international de la Croix Rouge à Genève) compare avec les images anciennes, Thierry Paquot écrit un article passionnant sur les transformations des villes et des campagnes devant aboutir à la conception de "biorégions", et je vous livre mes analyses sur la primauté du virtuel sur le réel et l'abolition de la notion de vie privée.

 

Nous nous apercevons en effet que l'impossible devient possible (pour le pire ou le meilleur) et que les utopistes (au sens de rêveurs fumeux) sont les dystopistes d'une rationalité aberrante et destructrice, tandis que les pragmatiques sont celles et ceux qui ont osé penser d'autres façons de vivre ici et maintenant. La charge de la preuve s'est inversée : ce qui est mérite-t-il d'être perpétué ? Est-ce logique, vertueux, porteur d'avenir ?

Il est temps de penser, dans la dimension locale-globale (car les périls ignorent les frontières), à ce que j'écris depuis des années : le retour au local. Partir du local, partir de notre vision directe, partir de ce sur quoi nous pouvons agir directement.

C'est ce que nous allons faire gaiement encore cette année (une pensée néanmoins pour Cabu qui réalisa l'image de nos premières Rencontres-Promenades en 2015) les 17 et 18 juillet avec les "Escapades légères" en proclamant la résistance culturelle nécessaire et les échanges.

Oui, nous avons compris durant ce confinement que les êtres humains ne pouvaient se contenter de gestes premiers de survie en s'abreuvant d'images venues d'ailleurs. Les êtres humains sont, depuis les temps les plus anciens, des êtres sociaux. Et la culture, les cultures, font lien, entre gastronomie, jeux, arts, sport, flore, savoirs... Elles font lien d'abord dans un rapport physique et des activités communes.

 

Donc, venez physiquement échanger en direct le 17 juillet à 17h à Hautefage, le 18 juillet à 9h à Argentat-sur-Dordogne et l'après-midi à 15h30 à Saint-Martin-la-Méanne. Nous serons prudentes et prudents mais aussi joyeuses et joyeux, curieuses et curieux, et la météo est excellente, donc nous profiterons en extérieur de ce beau pays !

Faites savoir ! Diffusez l'info !

06/07/2020

Désolé de vous harceler, surtout que vous ne pensez qu'à ça !

Eh oui, nous faisons de la résistance culturelle dans le souci de contribuer à animer ce beau pays avec les habitantes et habitants et celles et ceux qui ont envie d'y venir. Plus que jamais les échanges et le lien sont indispensables dans nos temps troublés

Bref, venez aux Escapades légères de Nuage Vert les 17 et 18 juillet . Parlez-en ! Faites circuler l'affiche-programme (en pièce jointe)

Amitiés !

--------------------------------------------------

 

Des Escapades légères

Nuage Vert - musée mobile Vallée de la Dordogne reprend la tradition lancée en 2015 (Cabu avait réalisé la première affiche) avec Histoires de Passages... d'un rendez-vous festif autour de Rencontres-Promenades. Le principe --original-- est simple : une itinérance au pays d'Argentat-sur-Dordogne totalement gratuite pour faire échanger des personnes d'ici et d'ailleurs à travers des événements successifs.

L'éclectisme est de mise, qui permet de passer de physique quantique à l'accordéon, d'histoire des jeux vidéos à la dégustation de pounti, tandis que des artistes offrent des oeuvres réalisées spécialement dans l'espace public. Valoriser les savoirs, les savoir-faire et les créations fait se mêler des personnes considérées comme célèbres et d'autres considérées comme inconnues avec des publics très variés de tous les âges.

Nuage Vert désormais organise à l'année des événements dans ce même esprit. Nuage Vert a d'ailleurs été très réactif en appelant dès les premiers jours du confinement à la Résistance culturelle et en ouvrant ensuite le 16 mai l'exposition (avec un livre) : MONTRER L'INVISIBLE. Ca ressemble à quoi un virus ?. Alors, il ne fallait pas perdre ce moment précieux de rencontres toujours fixé le premier week-end après le 14 juillet.

 

Cette année un programme avait été prévu qui est reporté à 2021 à cause des attaques virales que nous connaissons. Néanmoins les demandes furent fortes pour que quelque chose ait quand même lieu. Aussi des "Escapades légères" sont organisées les 17 et 18 juillet (le programme est actualisé en temps réel sur nuage-vert.com) :  vendredi 17 juillet, rendez-vous à Hautefage à 17h pour l'après-midi et la soirée ; 18 juillet, la matinée à Argentat-sur-Dordogne commence à 9h au SILO avec l'intervention de Marc Dufumier ; 18 juillet après-midi et soirée, rendez-vous à 15h30 au camp de la Lune à Saint-Martin-la-Méanne commençant par une marche "La tête dans les nuages" avec animations (en partenariat avec La Dordogne de villages en barrages).

Venez célébrer la vie et le vivant dans des Rencontres-Promenades de partage, ça fait du bien dans nos temps morbides d'affrontements et de destructions !

Des Escapades légères

 

Nuage Vert - musée mobile Vallée de la Dordogne reprend la tradition lancée en 2015 (Cabu avait réalisé la première affiche) avec Histoires de Passages... d'un rendez-vous festif autour de Rencontres-Promenades. Le principe --original-- est simple : une itinérance au pays d'Argentat-sur-Dordogne totalement gratuite pour faire échanger des personnes d'ici et d'ailleurs à travers des événements successifs.

L'éclectisme est de mise, qui permet de passer de physique quantique à l'accordéon, d'histoire des jeux vidéos à la dégustation de pounti, tandis que des artistes offrent des oeuvres réalisées spécialement dans l'espace public. Valoriser les savoirs, les savoir-faire et les créations fait se mêler des personnes considérées comme célèbres et d'autres considérées comme inconnues avec des publics très variés de tous les âges.

Nuage Vert désormais organise à l'année des événements dans ce même esprit. Nuage Vert a d'ailleurs été très réactif en appelant dès les premiers jours du confinement à la Résistance culturelle et en ouvrant ensuite le 16 mai l'exposition (avec un livre) : MONTRER L'INVISIBLE. Ca ressemble à quoi un virus ?. Alors, il ne fallait pas perdre ce moment précieux de rencontres toujours fixé le premier week-end après le 14 juillet.

Cette année un programme avait été prévu qui est reporté à 2021 à cause des attaques virales que nous connaissons. Néanmoins les demandes furent fortes pour que quelque chose ait quand même lieu. Aussi des "Escapades légères" sont organisées les 17 et 18 juillet (le programme est actualisé en temps réel sur nuage-vert.com) :  vendredi 17 juillet, rendez-vous à Hautefage à 17h pour l'après-midi et la soirée ; 18 juillet, la matinée à Argentat-sur-Dordogne commence à 9h au SILO avec l'intervention de Marc Dufumier ; 18 juillet après-midi et soirée, rendez-vous à 15h30 au camp de la Lune à Saint-Martin-la-Méanne commençant par une marche "La tête dans les nuages" avec animations (en partenariat avec La Dordogne de villages en barrages).

Venez célébrer la vie et le vivant dans des Rencontres-Promenades de partage, ça fait du bien dans nos temps morbides d'affrontements et de destructions !

21/06/2020

Je vous envoie dès maintenant le programme non maquetté de nos "Escapades légères" les vendredi 17 juillet et samedi 18 juillet

Nuage Vert a en effet décidé, après concertations, de faire de la résistance culturelle en maintenant ces Rencontres-Promenades en extérieur dans une formule plus "légère". Les demandes au sein du pays d'Argentat-sur-Dordogne et de personnes d'ailleurs voulant venir ont en effet été nombreuses.

 

Il est important de défendre des lieux d'échanges et de créativité dans nos sociétés fracturées et éprouvées. Célébrons la vie et le vivant !

Merci de faire savoir !

 

Laurent Gervereau

Président de Nuage Vert

05/06/2020

 

Programme prévisionnel

Nuage Vert

2020

 

exposition FOCUS : MONTRER L'INVISIBLE. Ca ressemble à quoi un virus ? Exposition de créations d'élèves de l' Ecole Elémentaire Eusèbe Bombal d'Argentat-sur-Dordogne. Des artistes ont aussi apporté leur regard (Speedy Graphito, Chantal Montellier, Nicole Gaulier, Yves Desbuquois, André Stas en Belgique, Lady M, Hubert de Plonk & Replonk en Suisse, Sinono ou Alice Louradour à Paris, Pierre Collenot au pays d'Argentat, Gg depuis les Cévennes...). Ces oeuvres sont complétées par des collections historiques sur les virus (variole, peste, grippe espagnole, SIDA, EBOLA...). L'ensemble fait l'objet d'un livre avec des textes inédits de la journaliste de France Culture Pauline Petit, du philosophe Thierry Paquot, de Roger Mayou (qui a dirigé le musée international de la Croix Rouge à Genève) et de Laurent Gervereau (analyse sur « La rumeur planétaire »).  

 

16 mai-jusqu'à mi-juillet

 

11 juin 19h L'Art dans les villages

Nuage Vert - musée mobile Vallée de la Dordogne a initié un cycle intitulé "L'Art dans les villages" itinérant avec des premières étapes assurées par Jean Clottes ou Jean-Paul Demoule. La toile grand format réalisée par Villeglé "L'Art, c'est quoi ?" sert d'emblème à ces rencontres où nature et culture se mêlent.

 

En complément et pour répondre à une demande d'initiations artistiques et d'échanges, Alexandra Duchêne commence au pays d'Argentat-sur-Dordogne une série de rendez-vous sur l'histoire des arts et du visuel. C'est culturel bien sûr mais c'est aussi un acte citoyen, car il est important aujourd'hui d'arriver à se repérer dans la confusion visuelle ambiante. De mars à juillet 2020, des conférences-échanges sont programmées. Elles durent une heure et demi et permettent de bénéficier de repères, d’aller dans des lieux ou d’être en contact avec des œuvres. A chaque fois est réalisée une analyse spécifique d'oeuvre, pour finir par un débat concernant un sujet d'actualité.

 

11 juin 19h : Renaissance italienne

 

 2 juillet 19h : l'art des jardins

 

Adhésion à Nuage Vert 8 euros, cycle des 5 conférences : 60 euros, conférence à la carte : 15 euros (inscription obligatoire : 0612296097 ou contact@nuage-vert.com).

 

Inauguration des expos (Médiathèque XV’D et Nuage Vert) le 4 juillet  ou… (à confirmer pour la date) : "Argentat fête Marinette". Marinette Cueco est native d'Argentat. Après avoir inauguré une "avenue Henri et Marinette Cueco" en 2018 pour les Rencontres-Promenades "Histoires de Passages..." en sa présence. Argentat se devait de lui rendre hommage. En mai 2020, deux lieux muséaux de la ville (Médiathèque et Nuage Vert) présentent des expositions Marinette Cueco.

 

 17 juillet-fin septembre

 

Samedi 18 juillet matin : Exposition « Boucq dans la nature » en présence de François Boucq. Boucq a été grand prix de la ville d’Angoulême. Cet exceptionnel dessinateur a confié à Nuage Vert un ensemble d’originaux sur l’écologie.

 

18 juillet-fin septembre

 

- 17-18 juillet Bienvenue pour se promener et rêver à travers des "Escapades légères"

 

C’est gratuit et, malgré les attaques de virus, nous avons plaisir à nous retrouver dans une formule exceptionnelle plus « light » (pour parler français). Il y aura une matinée à Argentat-sur-Dordogne le samedi 18 juillet qui se finira par un verre dans le jardin public en présence de François Boucq, dont sera inaugurée l’expo (quel grand dessinateur !)

 

2 soirées conviviales dans des communes hors Argentat : vendredi 17 juillet autour du théâtre de la Luzège ; samedi 18 juillet avec musique et interventions d’artistes en direct. A 20h chaque soir on piquenique ensemble en extérieur. Il y aura une buvette et chacune et chacun apporte son panier.

Le programme sera mis en ligne sur nuage-vert.com. Celui initialement prévu est reporté en 2021 (les vendredi 16 juillet et samedi 17 juillet 2021)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

12 et 13 août Concerts alto et flute églises d’Argentat-sur-Dordogne et Bassignac-le-Haut (Argentat 12 août à 20h et Bassignac-le-Haut le 13 août à 15h)

 

Cette initiative des Concerts de Diane a le soutien de Nuage Vert

 

jeudi 10 septembre. Le Tour de France fait étape à Sarran en Corrèze. A cette occasion, Nuage Vert présente la reconstitution de la "Roue de bicyclette" de Marcel Duchamp avec l'aide de Jean-François Beaud.

- Pendant toute la journée (10h-18h), Dean Philippe Guigo montre en avant-première le prototype du vélo électrique "Le Corrézien". Il est fabriqué en bambou local !

- A 15h, Jacques Caumont, grand spécialiste de Marcel Duchamp, vient spécialement avec Françoise Le Penven pour nous dire tout sur Marcel et sa roue !

Expo en extérieur (sauf cas de pluie…) sur structure mobile autour de « Yvette Horner et le Tour de France »

----------------------------------------------------------------------------------------------

19-20 septembre : Journées Européennes du Patrimoine : Les Escapades de la bioculture. Le samedi 19 septembre matin : Promenade architecturale avec Jacques Patureau ( « LA RUE SAINTE CLAIRE : éléments d’architecture des maisons bourgeoises et de l’histoire de quelques familles qui les ont habitées » )

 

15h "L'environnement, c'est quoi ?" deuxième étape du cycle avec Michel Lorblanchet : "Les humains à la Préhistoire et leur environnement. A propos de la spiritualité des Paléolithiques du Quercy : interprétation des grottes ornées régionales "

 

16h Balade naturaliste avec Jean-Michel Teulière dans le cadre de l'ABC (Atlas de la Biodiversité Communale)

 

- vendredi 25 septembre exposition sur structure mobile au X-Trail

 

- samedi 26 septembre (à préciser) : journée Pierre Villepreux

 

11h à Nuage Vert dans l'expo "Au secours ! Pommes et fruits oubliés", échanges autour de : "Un rugby des campagnes oublié ?"

15h au stade du collège Simone Veil avec le club USA échanges et démonstrations

 

jeudi 1er octobre 19h : Réunion amicale des adhérents de Nuage Vert pour parler des projets 2021 et recueillir vos suggestions. Chacune et chacun apporte à boire et à manger (salle Saintangel)

 

 - 3 octobre à 11h : exposition Au secours ! Pommes et fruits oubliés avec Les Croqueurs de pommes de Corrèze et Séverine Révollet et la FAL19.

15h Avec les Croqueurs de pommes, visite commentée des vignes de Saint-Chamant

exposition du 3 octobre au 12 décembre

 

- semaine du 5 octobre, animations avec Séverine Révollet et la FAL19 dans l'exposition avec les scolaires de l'école communale d'Argentat-sur-Dordogne dans le cadre de l'Atlas de la Biodiversité Communale - ABC

 

- (A CONFIRMER !!!!) jeudi 8 octobre à 20h, Jean Jouzel, prix Nobel avec le GIEC, vient à Argentat-sur-Dordogne : "COMMENT VOYEZ-VOUS L'AVENIR ? Le pays d'Argentat-sur-Dordogne et le changement climatique", rencontre à la salle Confluences entre la population, les élus du pays d'Argentat-sur-Dordogne, des scientifiques (Marc Deconchat de l'INRA sur les modifications de la biodiversité et Laurent Castaignède pour les transports et l'énergie)

 

- samedi 10 octobre : participation à la Fête de la Soupe : « Des pommes dans la soupe ! »

 

31 octobre : FOCUS : exposition PORCELAINES DE LA MORT. Du Limousin au Japon, porcelaines et figures des cimetières à travers la planète par André Chabot. Exposition sur les porcelaines dans les cimetières du Limousin et d'autres continents (livre avec un texte d'André Chabot, d'André Stas et de Marc-Olivier Gonseth qui a dirigé le musée d’ethnographie de Neuchâtel)    

 

31 octobre-19 décembre 2020

 

7 novembre à 14h Animations l'après-midi avec les Croqueurs de pommes dans l'exposition à Nuage Vert. Annonce de la journée du lendemain au verger de Saint-Clément

 

8 novembre Journée avec les Croqueurs de pommes au verger de Saint-Clément

 

- 21 novembre :

10h-12h animation le matin à Nuage Vert pour les enfants par Pauline Vergne (El Quetzal) sur "La déformation médiatique"

Présentation par Alexandra Duchêne de l'exposition "Les images mentent ? Manipuler les images ou manipuler le public" avec le site decryptimages.net et la Ligue de l'Enseignement

- 15h30 "La déformation médiatique : le cas de l'affaire Seznec". Grâce à Michel Pierre, nous entrons vraiment dans une enquête de fond sur un événement qui a occupé les médias en boucle. Nous ferons ainsi périodiquement des séances de décryptages avec des personnes ayant pris le temps de considérer une question et ses reflets.

 

5 décembre 14h Animations l'après-midi dans l'exposition avec les Croqueurs de pommes

 

jeudi 10 décembre 19h00 : Assemblée générale annuelle de Nuage Vert (salle Saintangel) pour toutes les adhérentes et adhérents à jour de leurs cotisations !

07/05/2020

VOIR / NE PAS VOIR LE VIRUS

 

Nuage Vert - musée mobile Vallée de la Dordogne, dès mars 2020 et le début du confinement, a appelé à la Résistance culturelle. Pour donner du contenu, sur nuage-vert.com ont été développées des séries inédites de vidéos sur Boris Vian à l'occasion du centenaire, sur l'histoire des humains et l'environnement depuis la Préhistoire ("Vadrouilles en écologie" en 14 étapes) et une expo en ligne "Eaux" grâce à la générosité de Bernard Plossu dans un nouvel espace intitulé "La galerie"...

 

Parallèlement, une collecte a été lancée dès mars sur le thème : "MONTRER L'INVISIBLE. Ca ressemble à quoi un virus ?". L'école Eusèbe Bombal d'Argentat-sur-Dordogne y a fortement et généreusement contribué, ainsi que des jeunes parisiennes et parisiens. Des artistes (Speedy Graphito, Gg, Nicole Gaulier, Hubert de Plonk & Replonk en Suisse, Chantal Montellier, Lady M, André Stas en Belgique, Paëlla Chimicos, Yves Desbuquois, Pierre Collenot, Sinono, Mister Local-Global...) ont spontanément créé des oeuvres donnant leur regard sur les événements. Enfin, Nuage Vert a rassemblé des collections historiques depuis le XVIIe siècle sur peste, variole, rage, grippe espagnole, polio, SIDA, EBOLA, coronavirus...

 

Tout cela va servir à la réalisation d'une exposition qui s'ouvre le samedi 16 mai (10h-12h, 14h30-17h30, dans les conditions sanitaires) à Nuage Vert, en même temps que rouvrira l'exposition "Boris Vian, de la 'Pataphysique à la science-fiction". Elles seront ensuite visibles sur rendez-vous. Un livre par ailleurs est en préparation. C'est un événement car voilà une manière d'agir à chaud par l'image et la création dans une forme de catharsis. C'est aussi une manifestation d'histoire sur les virus (qui intéressent guère d'habitude), façon de donner à voir et de donner à réfléchir sur une situation inédite. Même à Argentat-sur-Dordogne, dans la ruralité, il est possible ainsi de jouer le rôle de musée-forum, de musée-lieu d'échange présentant des pièces rares et donnant des repères dans le temps précis de l'ébranlement général d'une société. Le livre apportera en complément, outre l'ensemble de l'iconographie, des articles de fond.

 

Enfin, après les déclarations du Premier ministre le 2 juin, le bureau de Nuage Vert se réunira le 4 juin pour décider du programme à venir en 2020 et 2021 et en particulier des Rencontres-Promenades des 17 et 18 juillet.

Tous renseignements : 0612296097, contact@nuage-vert.com

 

14/04/2020

Le Président de la République est intervenu hier. Il a notamment déclaré :

 

" [après le 11 mai] les lieux rassemblant du public, restaurants, cafés et hôtels, cinémas, théâtres, salles de spectacles et musées, resteront en revanche fermés à ce stade. Les grands festivals et événements avec un public nombreux ne pourront se tenir au moins jusqu'à mi-juillet prochain. La situation sera collectivement évaluée à partir de mi-mai, chaque semaine, pour adapter les choses et vous donner de la visibilité".

 

Nous respecterons bien sûr les directives de l'Etat et nous concerterons avec les pouvoirs publics locaux. D'ores et déjà, il apparaît non réaliste d'organiser début juin "Femmes et biodiversité", nos Rencontres de la Bioculture (d'autant que le Congrès mondial de la nature est reporté du 7 au 15 janvier), qui suppose des transports et des hébergements d'intervenantes et d'intervenants. Nous reportons d'un an.

 

Pour ce qui concerne nos Rencontres-Promenades des 17 et 18 juillet, le programme est bouclé et maquetté. Vous l'avez en pièce jointe. C'est le fruit d'un gros travail de préparation d'un an et nous y tenons. Mais nous agirons avec pragmatisme en fonction à la fois des directives et des échanges. Nous vous tiendrons au courant, comme nous vous tiendrons au courant pour les autres manifestations de juin et juillet.

 

Aspect positif : nous avons dû travailler davantage en ouvrant des ressources inédites en ligne, notamment "Vadrouilles en écologie", série de 14 vidéos sur les rapport des humains et de leur environnement de la Préhistoire à aujourd'hui à travers des conseils de lecture et de films.

 

Pour les jeunes, pour les créatrices et créateurs, nous avons été aussi réactifs dans ce moment de confinement qui pourrait générer l'apathie et la passivité. Nous avons lancé une opération sur "Ça ressemble à quoi un virus ?", manière de montrer l'invisible, manière de raconter en images, manière de qualifier cette absence si présente. Ce sera une expo et ce sera un livre.

 

Nous préparons aussi une exposition en ligne grâce à la générosité d'un des plus importants photographes français vivants, Bernard Plossu. Elle s'intitule "Eaux". Une de ses photographies est jointe (une source improbable dans le paysage désertique et pelé d'une île d'Ecosse). Cette exposition en ligne anticipe 2021 avec une grande exposition réelle "Eaux" par Bernard Plossu, qui aura une introduction thématique sur les enjeux de l'eau (essentiels partout et singulièrement dans une région de barrages). Elle a du sens aussi par rapport à la venue le 25 juin 2020 de Jean Jouzel (nous espérons ne pas avoir à décaler), prix Nobel avec le GIEC, pour parler avec la population des dérèglements climatiques.

 

Après "Arbres & Plantigrades" avec des textes de Pierre Bergounioux, des dessins de Gg et des photos de Jean-Claude Bouyat. Quatre livres sont en préparation avec des signatures prestigieuses et des images souvent inédites :

 

- Michelle Perrot, grande historienne des femmes pour "Sand, Colette, Baker et Beauvoir, entre Corrèze, Limousin et vallée de la Dordogne" avec des textes d'Olivier Dard et François Soustre

 

- "Vivre avec la biodiversité" avec des photographies de Pascal Widemann, de Gérard Lesbordes et de Bernard Bardi et des textes inédits de Marc Dufumier sur agriculture et biodiversité et de Jean-Michel Teulière sur la biodiversité locale

 

- "MONTRER L'INVISIBLE. Ça ressemble à quoi un virus ?" avec des œuvres de nombreuses créatrices et créateurs, des pièces rares historiques de Nuage Vert ( variole, peste, tuberculose, grippe espagnole, SIDA, EBOLA...), et texte de Roger Mayoux qui a dirigé le Musée international de la Croix Rouge à Genève

 

- Boris Vian, de la 'Pataphysique à la science-fiction avec les formidables pièces des 2 expositions et les prêts de Nicole Bertolt et la Cohérie Boris Vian (de l'appartement de Vian près du Moulin Rouge), un texte de Pascal Ory et la contribution de Pierre-Henri Deleau (manifestation inscrite dans la commémoration nationale)

 

Nous faisons donc de la résistance culturelle dans cette époque difficile. Et il faut terminer en ayant une forte pensée pour toutes les personnes ayant perdu leur emploi, dans la précarité, les petites entreprises bloquées dans leurs activités et craignant la faillite, les associations, qui font tant avec tant de générosité pour souder les populations.

 

Une technique est ce que nous en faisons avec tous les dangers inhérents, les usages pervers et les possibilités pas toujours utilisées. Nous voyons avec le confinement à la fois l'importance des échanges à distance et l'importance des échanges directs, de notre vision directe. Nous évoquerons tous ces développements les 10 et 11 octobre avec la Start'Up est dans le Pré, où comment la fibre peut servir aux entreprises et associations, où comment dans le plus grand couloir forestier de France on peut penser de l'innovation environnementale. Un redémarrage économique, ça doit s'accompagner...

 

Portez-vous au mieux !

 BORIS VIAN DE LA 'PATAPHYSIQUE A LA SCIENCE-FICTION

 --------------------------------------------------

 BORIS VIAN A ARGENTAT-SUR-DORDOGNE

 du 7 mars au 23 mai 2020

 Un événement, deux expositions : à Nuage Vert – Musée mobile Vallée de la Dordogne et à la médiathèque Xaintrie Val’Dordogne

 

 Deux expositions célèbrent un auteur fameux et très original né il y a cent ans : Boris Vian. Ces expositions (intitulées "Boris Vian de la 'Pataphysique à la science-fiction") sont inscrites comme des étapes majeures dans la commémoration nationale. Commémorer Boris Vian ? Cela l'aurait fait sourire... Mais il mérite ce Boris d'être fêté car, mort brutalement à 39 ans, il a oeuvré dans tant de domaines avec tant de talents et d'originalité.

Pourquoi à Argentat-sur-Dordogne ? Parce qu'une pièce unique, répartie sur un mur entier, est présentée dans l'exposition de Nuage Vert - musée mobile Vallée de la Dordogne (jardin public d'Argentat) : l'original de son seul livre d'artiste Cantilènes en gelée publié en tirage limité par Rougerie en Limousin en 1949, exemplaire dédicacé par Boris Vian à Odette et Pierre Bost.

Mais beaucoup d'autres aspects de la vie de ce personnage exceptionnel sont évoqués dans les deux présentations avec des pièces originales rares. Ainsi, pour la première fois, sont sorties de son appartement cité Véron à Paris (en face de celui de Jacques Prévert) cinq des six peintures à l'huiles réalisées par Boris Vian, grâce à un prêt de Nicole Bertolt et la Cohérie Boris Vian. C'est grâce aussi à elle que de faux journaux confectionnés par Boris sont montrés à Nuage Vert : les "fake news de Boris".

 Voici le moyen de revisiter tout l'après-guerre, un temps d'espoirs et de terreurs. Boris --lui qui pratique un humour si décapant-- connaît des épreuves. Sa famille à Ville-d'Avray est ruinée par le krach boursier de 1929. A la suite d'une maladie infectieuse, il subit un rétrécissement aortique au début des années 1930 qui met sa vie en péril et le tuera (il meurt en 1959 en voyant son nom au générique du film J'irai cracher sur vos tombes de Michel Gast qu'il récusait). Son père est assassiné en 1944.

Ingénieur diplômé de l'Ecole Centrale et travaillant à l'AFNOR sur les normes, il est depuis 1937 membre du Hot Club de France présidé par Louis Amstrong et Hugues Panassié. Et il écrit. Vous verrez l'édition originale de J'irai cracher sur vos tombes, polar à scandale de 1946 qu'il est censé avoir juste traduit. Vous verrez aussi la première publication de L'Ecume des jours, roman qui n'aura aucun succès avant sa mort comme tous les autres, si bien qu'il arrête d'en écrire en 1953 (après L'Arrache-coeur).

Mais Boris Vian, c'est aussi le Tabou et les caves de Saint-Germain-des-Prés, la fête après la guerre tandis que la menace atomique de la guerre froide pèse et qu'il faut vivre chaque instant intensément. C'est la science-fiction (le mot apparaît en 1950-51) et ces films et romans et objets remplis de robots, de Martiens et de voyages dans l'espace. Ce sont les premiers rocks en France en 1956 avec Henri Salvador, parallèlement au Limougeaud Marc Lanjean et le film Miss Catastrophe avec "Rock à quat'strophes". Et le cinéma (Alexandra Stewart, qui a joué avec lui, vient à Argentat le 14 mars). Et tant d'idées dans tous les domaines...

Des artistes se sont mobilisés. Guénolé Azerthiope vient le 7 mars pour les inaugurations (10h à la médiathèque et 11h à Nuage Vert) et a prêté 3 sculptures mobiles. Willem a créé un dessin original en couleur pour Nuage Vert. Michel Gondry a confié son dernier court-métrage sur Vian. Des sculptures de Jean-Claude Biraben sont exposées et des peintures de Guy Bodson. Enfin des pièces précieuses concernant le Collège de 'Pataphysique (avec son ami Raymond Queneau, Jacques Prévert et tant d'autres) vous font pénétrer dans la vie d'un personnage prodigieux, inventif en tout, pétri d'humour et de dérisoire, gai et désespéré, qui a commis plus de 600 chansons et inspiré Serge Gainsbourg et surtout qui, mort, est tellement vivant. C'est cela que vous ressentirez à travers une commémoration très riche, mêlant toutes les générations, dont ces deux expositions avec différentes rencontres passionnantes marquent un temps fort.

 

A noter les rendez-vous :

BORIS VIAN, DE LA 'PATAPHYSIQUE A LA SCIENCE-FICTION

exposition à Nuage Vert et à la médiathèque Xaintrie Val'Dordogne

(renseignements : contact@nuage-vert.com ou 06 12 29 60 97 /  www.mediatheque.xaintrie-val-dordogne.fr ou 05 55 91 90 11)

21/02/2020

L'Art dans les villages

 

Nuage Vert - musée mobile Vallée de la Dordogne a initié un cycle intitulé "L'Art dans les villages" itinérant avec des premières étapes assurées par Jean Clottes ou Jean-Paul Demoule. La toile grand format réalisée par Villeglé "L'Art, c'est quoi ?" sert d'emblème à ces rencontres où nature et culture se mêlent.

 

En complément et pour répondre à une demande d'initiations artistiques et d'échanges, Alexandra Duchêne commence au pays d'Argentat-sur-Dordogne une série de rendez-vous sur l'histoire des arts et du visuel. C'est culturel bien sûr mais c'est aussi un acte citoyen, car il est important aujourd'hui d'arriver à se repérer dans la confusion visuelle ambiante.

 

De mars à juillet 2020, cinq conférences-échanges sont programmées. Elles durent une heure et demi et permettent de bénéficier de repères chronologiques et stylistiques sur une période ou un sujet particuliers, puis est réalisée une analyse spécifique d'oeuvre, pour finir par un débat concernant un sujet d'actualité.

 

Les collections de Nuage Vert permettront d'être en contact, chaque fois que c'est possible, avec des pièces uniques et de comprendre techniques et processus de création. Des coups de projecteur seront donnés pour commencer ce cycle le jeudi à Nuage Vert à 19h, volontairement assez variés, de la Préhistoire à l'histoire des jardins au cours de cinq rendez-vous : Préhistoire le 26 mars ; 2 avril, Renaissance italienne ; 14 mai, naissance de l'écriture en Mésopotamie ; 11 juin, l'art des jardins ; 2 juillet, XIXe-XXe siècles, le basculement de l'impressionnisme à l'abstraction. Des promenades pourront s'organiser pour lier tout cela au territoire ou des visites chez des particuliers ou lieux publics.

 

Cela se passe donc à Nuage Vert (jardin public d'Argentat-sur-Dordogne). Inscription préalable : contact@nuage-vert.com ou 0612296097. Adhésion à Nuage Vert 8 euros, cycle des 5 conférences : 60 euros, conférence à la carte : 15 euros.

Une Corrézienne

pionnière de la bande dessinée

 

Samedi 15 février à 15h30 Gilles Ratier viendra parler à Nuage Vert (jardin public d'Argentat-sur-Dordogne) de :  "Les femmes dans la bande dessinée européenne francophone et la première scénariste : Jacqueline Rivière".

 

C'est d'abord l'occasion de voir ou revoir l'exposition superbe autour des planches originales de Claire Malary, autour du loup et bien sûr autour des bandes dessinées réalisées par des femmes. Trop longtemps leur rôle a été marginalisé. Et pourtant la première scénariste officielle de la bande dessinée est une femme, née à Brive sous le nom de Jeanne Spallarossa. D'abord romancière, elle devient à sa création en 1905 la rédactrice en chef du nouvel hebdomadaire La Semaine de Suzette. Elle y fait beaucoup, sous divers pseudonymes, dont celui de Jacqueline Rivière. C'est sous ce nom qu'ayant un "trou" dans sa maquette, elle invente dès le premier numéro le personnage de Bécassine.

 

L'exposition montre trois exemplaires originaux de La Semaine de Suzette en 1905, l'année de la création, et un papier peint au pochoir rare de Bécassine édité entre 1910 et 1920 pour des chambres d'enfants. Mais la formidable richesse créative de ces femmes auteures de bandes dessinées est aussi mise en valeur de façon plus récente, que ce soit avec Claire Bretécher, le magazine Ah ! Nana, Nicole Claveloux et Annie Goetzinger, plus récemment Catel Muller, Pénélope Bagieux... Une place particulière est réservée à Chantal Montellier qui a réalisé la fresque sur René Dumont ornant le bâtiment de Nuage Vert. En effet, cette importante créatrice a offert deux planches originales d'Andy Gang à Nuage Vert, qui sont présentées avec leur publication d'origine dans Métal Hurlant.

 

Gilles Ratier vient ainsi (samedi à 15h30), pour le dernier jour de l'exposition, évoquer cette grande aventure de créativité. Il est membre du prix Artemisia, fondé en 2007 et qui a l'originalité de valoriser les bandes dessinées réalisées par des femmes (Nuage Vert est partenaire). Gilles Ratier a présidé pendant 23 ans l'Association des critiques et journalistes de bande dessinée. Nul doute que ce passionné sera passionnant !

 

-------------------------------------------------------------------------------------------

NOTEZ BIEN NOS PROCHAINS RENDEZ-VOUS TRES EXCEPTIONNELS AUTOUR DE BORIS VIAN

 

2020 est l'année de la commémoration Boris Vian. Argentat-sur-Dordogne a la chance très exceptionnelle de présenter, sous le titre "Boris Vian de la 'Pataphysique à la science-fiction", deux expositions à Nuage Vert et à la Médiathèque Xaintrie Val'Dordogne avec des pièces rares, dont certaines venant de l'appartement de Boris Vian. Entre autres, le dessinateur Willem a créé et offert un dessin sur Boris. Guénolé Azerthiope présente trois sculptures mobiles. Michel Gondry a confié son dernier court-métrage. C'est ainsi une des expositions majeures au niveau national autour de cette commémoration d'un personnage exceptionnel, attachant, aux talents multiples (littérature, musique, SF, polars, rocks...), disparu à 39 ans.

 

Vous y trouverez un mur entier occupé par l'édition originale à tirage limité de la seule édition d'art réalisée par Boris Vian datant de 1949 : Cantilènes en gelée. Cet exemplaire est dédicacé par Boris Vian et publié par Rougerie en Limousin.

 

Notez bien les dates des différents événements qui accompagnent la manifestation :

 

- 7 mars 11h inauguration de l'exposition Boris Vian à Nuage Vert (la partie "'Pataphysique et vies parallèles") avec Guénolé Azerthiope

 

7 mars 15h à la médiathèque Xaintrie Val'Dordogne inauguration avec Guénolé de l'exposition Boris Vian sur "Science-fiction et premiers rocks en France"

 

- 14 mars  10h A Saint-Bazile-de-la-Roche, Mathieu Pressé nous mène à la recherche des bois de cerfs dans le cadre de l' Atlas de la Biodiversité Communale - ABC (une escapade environnementale qui aurait probablement inspiré Boris...)

 

14 mars 15h30 au cinéma Le Turenne : projection du Bel Age de Pierre Kast où jouent Boris Vian et Alexandra Stewart. Alexandra Stewart nous fait le plaisir de venir spécialement !

 

- 21 mars 15h30 à Nuage Vert, Marcel Benabou, secrétaire définitivement provisoire de l'Ouvroir de Littérature Potentielle (OuLiPo) --qui a bien connu Queneau et Perec-- nous fait l'amitié de venir à Argentat-sur-Dordogne parler de : Une petite histoire de l'OuLiPo, en passant par Noël Arnaud et un inédit de Boris Vian

 

- 28 mars 15h30 salle municipale d'Hautefage : mise en scène par la compagnie Benoit Lepecq de la pièce "Série blême" de Boris Vian. Ne loupez pas ce spectacle burlesque et cartoon créé à Hautefage par Corinne François-Denève avant de partir en Amérique, à la Nouvelle-Orléans !

 

- 4 avril 15h30 au cinéma Le Turenne. Les Etoiles du Nuage : Pierre-Henri Deleau (directeur de festivals à Cannes ou à Pessac) et Pascal Ory évoquent Pierre Kast et Vian, le club des savanturiers et Queneau, la 'Pataphysique... Projections.

 

- 9 mai à 11h Lecture exceptionnelle de Je voudrais pas crever par Jean-Claude Leguay à la Médiathèque Xaintrie Val'Dordogne

 

en gestation : Michel Gondry a confié son dernier court-métrage inédit sur Boris Vian montré dans l'expo. Il envisage de venir en parler et échanger avec le public

 

Le 27/01/2020

Vous ne connaissez pas

François Janaud ?

C'est normal. Mais quel bonheur de découvrir en ce début d'année. Nous aurions pu vous proposer la nième exposition Picasso ou Matisse, quelques oeuvres de Vinci, mais foin des blockbusters sans surprise ! Il faut faire des expos quand on a des découvertes à faire.

François Janaud était un personnage attachant, à l'oeil bienveillant (et même les deux). Libraire indépendant à Brive et éditeur, il a été un des créateurs du salon du livre, devenu un des plus importants de France. François Janaud a tissé des complicités avec des écrivains comme Pierre Bergounioux, Claude Duneton, Richard Millet et des artistes (Cueco, Ernest Pignon-Ernest, Velickovic...)

 

Il en résulte de magnifiques éditions exposées à la médiathèque Xaintrie Val'Dordogne à Argentat-sur-Dordogne. Précipitez-vous pour découvrir, rencontrer son épouse et ses ami(e)s, le samedi 1er février à 11h. Nuage Vert soutient cette initiative.

Il est beau, atypique et durable au temps du jetable !

Textes inédits de Pierre Bergounioux

et du spécialiste de la forêt Marc Deconchat

Dessins réalisés pour l'occasion par Gg

et magnifiques photos d'arbres de Jean-Claude Bouyat

C'est le premier livre de la collection "Les Couleurs du Nuage"

couverture rigide pelliculée, entièrement en couleur, 48 pages, prix : 15 euros

 

le lien pour acheter par carte bancaire et recevoir la version papier chez soi ou la version électronique :

 

http://www.lulu.com/shop/laurent-gervereau-and-pierre-bergounioux-and-marc-deconchat/arbres-et-plantigrades/hardcover/product-24399715.html

 

21/01/2020

BEAUVOIR ET SARTRE EN CORREZE

 

L'exposition "SAND, COLETTE, BAKER ET BEAUVOIR entre Corrèze, Limousin et vallée de la Dordogne" vient de s'ouvrir à Nuage Vert - musée mobile Vallée de la Dordogne (nuage-vert.com). Elle montre des documents originaux rares sur ces 4 personnages remarquables. La grande historienne Michelle Perrot a bien voulu écrire un texte inédit à cette occasion.

 

Samedi 25 janvier à 11h, nous aurons la chance d'accueillir dans cette exposition au jardin public d'Argentat-sur-Dordogne François Soustre et Syvain Dufour. François Soustre a écrit un livre sur Simone de Beauvoir en Corrèze (et un autre sur Colette de Jouvenel). Il est antiquaire à Saint-Hilaire-Luc et auteur de différents ouvrages biographiques sur des personnages liés à la Corrèze. Sylvain Dufour est auteur, metteur en scène-scénographe, comédien, danseur, chorégraphe, il fonde la Lust Compagnie à Paris, en 2007. Puis il choisit d'installer sa compagnie à Châteauroux en liaison avec Equinoxe - Scène nationale de Châteauroux.

 

François Soustre et Sylvain Dufour se rassemblent pour partager l'enfance et l'adolescence de Simone de Beauvoir. François Soustre nous raconte cette partie méconnue de la vie de Simone de Beauvoir. Sylvain Dufour s'empare de témoignages et de textes de la jeune Simone de Beauvoir.
 
La Corrèze et le Limousin ont en effet inspiré à Simone de Beauvoir des pages fortes : « En Limousin, je me perdais dans l'infini tout en restant moi-même. ». Ce portrait résume les premières années de Simone de Beauvoir qui a découvert là « le foisonnement des couleurs et des odeurs » mais surtout  « la solitude et la liberté qui au cours de l'année ne m'étaient que parcimonieusement dispensées. Toutes mes aspirations se conciliaient : ma fidélité au passé, et ce goût de la nouveauté, mon amour pour mes parents et mes désirs d'indépendance». Simone vient ainsi tous les étés jusqu'à ses 21 ans dans la demeure de son grand-père Ernest à Meyrignac près d'Uzerche. C'est la dernière année de ses séjours estivaux qu'elle y attire Jean-Paul Sartre. Pas mariés, le père de Simone refuse de recevoir Jean-Paul et ils se voient au fond du parc... 

 

Ce moment passionnant et gratuit sera suivi de quelques verres bus en commun.

 

L'année 2020 démarre et nous vous souhaitons des temps heureux et des bonheurs créatifs.

 

Pour Nuage Vert - musée mobile Vallée de la Dordogne, beaucoup d'événements se préparent. Ils sont le fruit d'un long travail en amont car --vous l'imaginez-- une programmation se construit un à deux ans en avance.

Pensez à adhérer à l'association (8 euros, ou plus si vous voulez, bulletin d'adhésion en pièce jointe), comme l'a fait généreusement Michelle Perrot ! Adresse : Nuage Vert, Mairie d'Argentat-sur-Dordogne, avenue Pasteur, 19400 Argentat-sur-Dordogne.

Proposez aussi vos services pour aider aux expositions et manifestations (ou à l'hébergement des invités).

Au risque de vous submerger, voici (ci-dessous) le programme qui s'élabore jusqu'en juillet. Notez les dates, même si d'autres choses peuvent s'ajouter et des éléments se modifier.

 

Pour résumer :

 

Dès le 11 janvier, nous lançons 2 expositions importantes autour de femmes créatrices !

 

En mars, nous viendrons vous détendre tous les samedis --pause dans la campagne électorale-- avec Boris Vian sur 2 lieux, Nuage Vert et la médiathèque, et 5 très belles journées !

 

Et puis tant d'autres choses, dont l'hommage à Marinette Cueco ou la venue de Jean Jouzel, prix Nobel avec le GIEC, pour parler des dérèglements climatiques

 

Les 17 et 18 juillet, auront lieu les Escapades du Nuage qui succèdent à Histoires de Passages suivant le même principe

 

Notez ! Notez ! Et continuons à célébrer ensemble la convivialité, le partage et l'imagination !

 

 

AU LOUP !

 

(demandez-nous l'image de Claire Malary si vous souhaitez, elle est un peu lourde en pixels...)

 

 Le loup, passant les Alpes, revient en France. Et le Limousin fut une terre peuplée de loups jadis... Nuage Vert - musée mobile Vallée de la Dordogne inaugure le samedi 11 janvier à 11h une exposition très riche :   "AU LOUP ! Claire Malary, grand prix de la bande dessinée Artemisia, et les mythes du loup". Dans cette exposition, sont montrées les planches originales de Claire Malary, en sa présence. Elle dédicacera son album primé Hallali autour d'un verre. C'est l'occasion de découvrir une jeune et brillante créatrice qui a été choisie par ce prix Artemisia visant à récompenser des créatrices et dont Nuage Vert est partenaire.

 

Comme l'année dernière avec Lorena Canottiere, où les réfugiés espagnols en Limousin furent évoqués, un ensemble de pièces rares des collections de Nuage Vert sont sorties à cette occasion. Elles concernent le loup dans sa dimension légendaire et dans la réalité de sa présence passée ou actuelle. Des peluches et jouets aux images populaires et pièges, le public des petits et grands pourra découvrir cet animal fascinant.

 

Dans l'entrée, est présentée une petite histoire des bandes dessinées réalisées par des femmes. Elles furent très actives de longue date car la première scénariste de bandes dessinées est Jacqueline Rivière, une Corrézienne ! Elle est rédactrice en chef à partir de 1905 de La semaine de Suzette où elle invente le personnage de Bécassine. Venez voir les premiers numéros et un papier-peint superbe et rare. Plus tard, s'illustrent Claire Bretécher, brillante dessinatrice et peintre, ou Annie Goetzinger, Nicole Claveloux et bien sûr Chantal Montellier qui a non seulement réalisé une fresque sur le bâtiment de Nuage Vert mais offert deux planches historiques magnifiques.

 

Dans l'espace FOCUS en ce début d'année, une exposition est proposée en parallèle, très riche en pièces originales : SAND, COLETTE, BAKER ET BEAUVOIR, entre Corrèze, Limousin et vallée de la Dordogne. La grande historienne Michelle Perrot a bien voulu offrir à Nuage Vert un texte original sur ces 4 femmes qui ont eu un rapport très fort au territoire et à la nature.

 

Jean-Michel Teulière viendra à 15h30 ce samedi 11 janvier dans l'exposition pour intervenir sur le thème "Loup, y es-tu ?". C'est un événement inscrit dans le cadre des animations de l'Atlas de la Biodiversité Communale - ABC que Nuage Vert accueille. Philippe Marchegay dédicacera en fin de séance ses livres "Caméloupon". Et nous dégusterons les célèbres galettes des rois pistache-griottes de chez Girard !

 

Deux conférences sont prévues durant les expositions. Samedi 25 janvier 11h le Corrézien François Soustre parlera d'un sujet passionnant et peu connu : "Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre en Corrèze". Samedi 15 février à 15h30, ce sera "Les femmes dans la bande dessinée européenne francophone" par Gilles Ratier, venu de Limoges. C'est un grand spécialiste de bd : membre du prix Artemisia, secrétaire général pendant 23 ans de l'Association des critiques et journalistes de bande dessinée, chroniqueur dans différents journaux dont BDzoom et L'Echo du Centre, auteur de nombreux ouvrages... 

 

 

BORIS VIAN, DE LA 'PATAPHYSIQUE A LA SCIENCE-FICTION

 

exposition à Nuage Vert et à la médiathèque Xaintrie Val'Dordogne

 

Cette exposition est inscrite dans la commémoration nationale du centenaire de la naissance de Boris Vian (né le 10 mars 1920). Elle est réalisée en partenariat avec la Cohérie Boris Vian (Nicole Bertolt) et a lieu à la fois à Nuage Vert et à la médiathèque Xaintrie Val'Dordogne. Elle aborde des aspects originaux et fondamentaux de l'oeuvre, son amitié avec Raymond Queneau, ses publications au Collège de 'Pataphysique, les romans, les films et la musique, les polars, et est complétée par les sculptures mobiles de  Guénolé Azerthiope.

 

Le dessinateur Willem crée et offre à Nuage Vert un dessin inédit sur Boris Vian. Des pièces originales viennent de l'appartement de Boris Vian (conservé en l'état par Nicole Bertolt à la Cité Véron, en face de celui de Jacques Prévert)

 

expositions du 7 mars au 24 mai

Des EVENEMENTS sont organisés les samedis pendant un mois :

 

 7 mars 11h inauguration de l'exposition à Nuage Vert avec Guénolé Azerthiope

 

7 mars 15h Lecture exceptionnelle de Je voudrais pas crever par Jean-Claude Leguay à la médiathèque puis inauguration de l'exposition

 

14 mars  10h A Saint-Bazile-de-la-Roche, Mathieu Pressé nous mène à la recherche des bois de cerfs dans le cadre de l' Atlas de la Biodiversité Communale - ABC

 

14 mars 15h30 au cinéma Le Turenne : projection du Bel Age de Pierre Kast où jouent Boris Vian et Alexandra Stewart. Elle nous fait le plaisir de venir spécialement !

 

21 mars 15h30 à Nuage Vert, Marcel Benabou, secrétaire définitivement provisoire de l'Ouvroir de Littérature Potentielle (OuLiPo) --qui a bien connu Queneau et Perec-- nous fait l'amitié de venir à Argentat parler de : Une petite histoire de l'OuLiPo, en passant par Noël Arnaud et un inédit de Boris Vian

 

28 mars 15h30 salle municipale d'Hautefage : mise en scène par la compagnie Benoit Lepecq de la pièce "Série blême" de Boris Vian. Ne loupez pas ce spectacle burlesque et cartoon créé à Hautefage par Corinne François-Denève avant de partir en Amérique, à la Nouvelle-Orléans !

4 avril 15h30 au cinéma Le Turenne. Les Etoiles du Nuage : Pierre-Henri Deleau (directeur de festivals à Cannes ou à Pessac) et Pascal Ory évoquent Pierre Kast et Vian, le club des savanturiers et Queneau, la 'Pataphysique... Projections.

 

22 mai à Confluences exposition sur structure mobile pour Dordogne intégrale

 

 

11-19 juin 2020 : Congrès mondial de la nature à Marseille

à cette occasion, inauguration de la Porte du musée imaginaire par Francis Guerrier et Mister Local-Global

 

Autres projets : installation dans la nature des insectes géants de Julien Vantal ("Vive les insectes !") ; présentation du Coulobre itinérant de Diadji Diop avec Epidor (descendant sur un an la Dordogne du Mont-Dore au Bec d'Ambès)

Rencontre avec AgroParisTech (CIRE) sur "Femmes et biodiversité" les jeudi 4 juin après-midi et vendredi 5 juin (il y a 3 thèmes pour les 3 demi-journées : l’intime et le social  ; le travail ; images et stéréotypes)

 

Médiathèque Xaintrie Val'Dordogne

 

inauguration des 2 expos le 6 juin lors des Rendez-Vous aux jardins : "Argentat fête Marinette". Marinette Cueco est native d'Argentat. Après avoir inauguré une "avenue Henri et Marinette Cueco" en 2018 pour les Rencontres-Promenades "Histoires de Passages..." en sa présence. Argentat se devait de lui rendre hommage. En mai 2020, deux lieux muséaux de la ville (Médiathèque et Nuage Vert) présentent des expositions Marinette Cueco. Elles seront une belle manière d'accompagner la défense de la biodiversité et de la culturodiversité lors du Congrès mondial de la nature qu'accueille la France du 11 au 17 juin.

 

2 juin-fin août (jusqu'à fin juillet pour Nuage Vert)

 

Exposition FOCUS sur la biodiversité : OUVREZ LES YEUX ! Photos de Pascal Widemann sur faune et flore qu'on ne regarde pas, faune et flore en danger

 

(avec en projet l'édition d’un livre comportant un texte de Marc Dufumier sur « Agriculture et biodiversité » et un autre de Jean-Michel Teulière sur "La biodiversité en Corrèze")

 

20 juin à 11h, échanges dans l'exposition avec Pascal Widemann sur son travail (qui est une passion), avant un verre

 

15h La migration des hirondelles avec Mathieu André de la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) dans le cadre de l' Atlas de la Biodiversité Communale - ABC

 

25 juin à 20h Jean Jouzel vient à Argentat-sur-Dordogne: "COMMENT VOYEZ-VOUS L'AVENIR ? Le pays d'Argentat-sur-Dordogne et le changement climatique", rencontre à la salle Confluences entre la population, les élus du pays d'Argentat-sur-Dordogne, des scientifiques (Marc Deconchat de l'INRA sur les modifications de la biodiversité et Laurent Castaignède pour les transports et l'énergie) et des élèves de l'ENSA (Ecole nationale supérieure d'arts) Limoges. Chacune et chacun évoquera ses visions du futur et les conséquences, paysagères, agricoles, énergétiques, de vie quotidienne... Le 18 juillet, avec Les Escapades du Nuage aura lieu une restitution en images par l'ENSA Limoges des schémas évoqués lors de ces échanges

 

27 juin 15h A la recherche des batraciens avec la CPIE de Corrèze dans le cadre de l' Atlas de la Biodiversité Communale - ABC. Annonce de "L'invasion des grenouilles", exposition de Marc Décimo sur Jean-Pierre Brisset à la librairie-estaminet "La grenouille" lors des Escapades du Nuage le 18 juillet

 

Projet : participation à la Fête de la Musique le 21 juin avec un concert apéritif botanique dans le jardin public en liaison avec Des lendemains qui chantent

 

Exposition mobile au marché de pays de Monceaux-sur-Dordogne le 9 juillet et annonce des "Escapades du Nuage"

 

17-18 juillet  "Les Escapades du Nuage", Rencontres-Promenades  sur le thème : Argentat-sur-Mer (eau, océans, climat...) Saint Sylvain (vendredi après-midi et soir)-Argentat-sur-Dordogne (samedi matin)-Sexcles (samedi après-midi et soir). De nombreux événements tous gratuits.

 

Quelques exemples

(il y aura beaucoup plus de rendez-vous):

 

Ouverture à 15h à Saint Sylvain par Pierre Bergounioux

Soirée conclue par un spectacle de la compagnie et du festival de la Luzège sur Alice

 

FOCUS : 18 juillet matin à Argentat-sur-Dordogne : Boucq dans la nature (en présence de François Boucq)

 

Chapelle Jeanne d'Arc : "Yao Metsoko comme un poisson dans l'eau".

 

Expo et conférence de Marc Décimo à la librairie-estaminet La Grenouille sur "L'invasion des grenouilles" et l'éngmatique Jean-Pierre Brisset

 

Animation sur Argentat et le changement climatique au SILO avec l'ENSA de Limoges (préparée en amont avec la population, des images créées par ces artistes sur Argentat et sa région après le réchauffement climatique), collaboration d'Epidor

 

Inauguration à Argentat d'une avenue Michel Serrault (qui est venu pendant la guerre et a été marqué par ce séjour notamment dans son rapport à la nature) avec les reproductions de la formidable collection d'affiches originales de Nuage Vert sur sa filmographie (une cinquantaine d'affiches)
18 juillet 14h30 : Projection au Turenne, présentée par François Albera et Ugo Broussot, du film
"Au fil de l'eau" de Christian Matras sur la Dordogne avant les barrages en 1930, films d'EDF sur la construction des barrages et projection-exposé de Romain Bondonneau sur La Dordogne photographiée par Robert Doisneau dans les années 1930 (revue Sédiments et musée Doisneau à la gare de Carlux)

 

 

A Sexcles, participation d'Ugo Broussot et de Manu Layotte. On parle notamment d'André Breton à Saint-Cirq-Lapopie dans des moments privilégiés chez Vincent Layotte. La soirée est animée par Emilie Sajot avec Speedy Graphito et Gg et Raphaël Minnesota avec une oeuvre collective créée en direct autour du château d'eau derrière la mairie.

soirée mélangeant divers moyens d’expression comme la musique, la peinture, la vidéo, le texte… et de faire vivre un moment unique aux spectateurs.

L’équipe des intervenants est composée de :

Musique: White guitars

Textes récités : Fanfan

Projection de dessins à la palette graphique : GG

Projection de super 8 : Raphael Minnesota

Peinture live : Emilie Sajot et Speedy Graphito

 

L'affiche des Escapades du Nuage en 2020 est réalisée par Ronald Curchod, artiste suisse installé dans le Lot

 

Les images peuvent être soumises

à des droits d'auteur

 

 

Création du Site

Xaintrie-Passions

Le 27 Mai 2012

 

Un petit site sans

 prétention, apolitique

 juste pour nôtre plaisir

     et peut-être le vôtre ...

   * Que du Bonheur *

 

  1400 Pages, 

680 Reportages

21000 Photos

répartis dans l'ensemble des rubriques

 

Argentat sur Dordogne Animations
Argentat sur Dordogne Animations

 

Bienvenus en Corrèze

 La Xaintrie

 

Idéalement situé entre la Vallée de la Dordogne classée Réserve Mondiale de Biosphère par l'Unesco et les Monts d'Auvergne, le Gite de la Bouldoire, attend les amoureux de pêche, vélo, rando à pied ou à cheval, baignade, etc...

Site du Gite La Bouldoire

5-livret-d-accueil-gite-de-la-chenaie.pd
Document Adobe Acrobat 2.4 MB
Facebook La Vie corrézienne
Facebook La Vie corrézienne
La Montagne Tulle-Ussel
Facebook La Montagne Tulle-Ussel
Facebook La Montagne Brive
Facebook La Montagne Brive
Facebook France bleu
Facebook France bleu
La Corrèze
La Corrèze

L’Office de Tourisme situé à

Argentat-sur-Dordogne est ouvert du

6/04 au 2/11

 

Saison (hors 07/08) :

lundi au samedi 10h-12h30 / 14h-18h (fériés 10h-13h)

 

Juillet-Août : lundi au samedi 9h30-13h / 14h-18h30

(fériés et dim 10h-13h)

Site internet

 

 

Et l’Office de Tourisme situé à Saint-Privat est ouvert du 8/07 au 30/08

lundi au vendredi 10h-12h30 / 14h-18h

Office du Tourime de La Xaintrie
Office du Tourime de La Xaintrie

Jeunes Agriculteurs du canton de Saint-Privat

Voir plannings des visites 2018

Barrages du Chastang, Bort-les-Orgues,

l'Aigle,

Saint-Etienne-Cantales

Petite annonce gratuite

 

Bienvenue

en Xaintrie

 

Gites

Locations

Locations Vacances

Camping à la Ferme
Chambres d'H
ôtes

 

Hébergement

Déchetterie de

Saint-Privat :

horaires et accès

Alain AUBIGNAC

Administrateur du site

danielleaubignac@orange .fr

 

Né à Tulle (19)

Famille Originaire

de la Xaintrie depuis 1749

Commune St Privat (19) 

Commune d'Auriac (19)

CommuneTourniac (15)  

     

Mes Passions

La Généalogie

depuis 36 ans

Recherches gratuites en Xaintrie

Correspondant pour

Xaintrie-Passions

 

Bernard BARDI

 

Mes Passions:

Le Dessin (les Pastels)

La Photo : fleurs, insectes,

                 nature, paysages

Le Sport:

   Marathon   

  Triathlon  

 Cyclisme

Le Cèpe de Bordeaux
Le Cèpe de Bordeaux
La Vache de Salers
La Vache de Salers
La Châtaigne
La Châtaigne
Promenades en sous bois
Promenades en sous bois
Les lacs et la Pêche (Lac de Feyt)
Les lacs et la Pêche (Lac de Feyt)
La Faune
La Faune
La Flore (Le Genet)
La Flore (Le Genet)
Le Patrimoine (Tours de Merle)
Le Patrimoine (Tours de Merle)
Les Barrages (Le Chastang)
Les Barrages (Le Chastang)
Les rivières (La Dordogne) Argentat
Les rivières (La Dordogne) Argentat