Livre DORDONHA

 

 

Journal La Montagne 06/08/2012

Rédigé par Claudine Hébrard et illustré par Olivier Payrat, Ginette Aubert, Jean-Christophe Mathias et Josiane Boureau-Le Bourhis, Dordonha retrace histoire et destin de la rivière.

Un regard sur l'histoire de la Dordogne

Elle a volontairement choisi de nommer son ouvrage Dordonha (prononcer Dourdounia), car ce mot occitan lui semble plus doux que l'appellation Dordogne, plus rugueuse. La passion de Claudine Hébrard pour cette rivière transparaît dans tous ses mots et les flots tumultueux semblent habiter son regard. Cet amour lui est venu petit à petit, lié à des rencontres et à des découvertes, puis à des recherches longues et approfondies.

Tout d'abord, il y a la vidange complète du barrage de l'Aigle, en 2001, qui redonne à la vallée quelques bribes de son histoire et de son aspect d'antan. C'est comme un déclic. Les villages engloutis lui apparaissent, figés dans le temps mais qui semblent conserver une vie propre et une mémoire intacte de ce qui a été le cadre de vie de générations passées, dont les descendants ont été inexorablement expulsés et immolés sur l'autel de la modernisation. « Dordonha n'était pas qu'une rivière, si capricieuse ait-elle été, déclare l'auteure. Elle était la nourricière de cette vallée dans laquelle la vie était rude mais empreinte de valeurs profondes. Elle véhiculait une histoire humaine et authentique. »

L'intérêt ébauché va se transformer en une véritable passion lorsque la libraire rencontre Ginette Aubert, peintre dont le talent n'est plus à prouver. Son enfance et sa jeunesse sont marquées par la rivière sur laquelle, à La Ferrière, sa famille tenait un restaurant. Écorchée vive par cette histoire perdue, l'artiste conjure ses regrets mêlés de rancune en produisant un livre, La vallée enluminée, publié en 2008. Le contact entre les deux femmes est la révélation d'une future connivence, voire d'une symbiose. « Nous ressentons les mêmes perceptions », affirme Claudine Hébrard. Pour les traduire, elle met en route un projet qui va durer trois ans, retracer l'épopée de la rivière, depuis sa source au Sancy, jusqu'à Argentat. « C'était magique. J'écrivais les textes le matin et Ginette peignait l'après-midi. »

Un troisième personnage rejoint l'aventure, Olivier Payrat, musicien occitan et photographe, qui ajuste son zoom au regard de l'auteure. Il partage la tâche avec Jean-Christophe Mathias qui aime à fixer les instants précieux de la nature sur sa pellicule. Josiane Boureau Le Bourrhis apporte des aquarelles aux couleurs chatoyantes.

Le fruit de cette longue collaboration est un pur régal dont on doit l'édition à l'association « Coneissança », créée en janvier par Olivier Payrat et dont l'objectif est de faire connaître et valoriser le patrimoine local. Mêlant réel et intemporel, authenticité et mythes, Dordonha entraîne le lecteur dans un voyage palpitant au fil des méandres de la rivière.

Une suite, au moins, attend l'ouvrage. Dordonha ne s'arrête pas à Argentat et suit son chemin jusqu'à l'Atlantique, sous un aspect bien différent que Claudine Hébrard entend bien découvrir.

Yveline David

Clic gauche pour agrandir une photo

Livre de Claudine HEBRARD
Livre de Claudine HEBRARD

Embarquez-vous sur les flots tumultueux de la Rivière sauvage et mythique pour découvrir les lieux merveilleux qui jalonnent son parcours, ce long fil bleu que tisse son Épopée !
Laissez-vous séduire par ses récits, que célèbrent les écrits de Claudine Hébrard. Alors l’imaginaire bouscule et tutoie le réel, dans l’univers intemporel de la rivière, pour y composer cet hymne de chants et d’images, explosions harmoniques de couleurs qu’offrent les photos d’Olivier Payrat et les peintures de Ginette Aubert, agrémenté si scrupuleusement et subtilement par la préface de Marie- France Houdart.

 

Alors, Elle s’exprime telle une gardienne protectrice de la vallée, restant fidèle à son caractère bienveillant envers l’humanité, à son rôle de fleuve nourricier ou à ses flots marchands.
Elle se souvient de ces bateliers, voyageurs audacieux, de l’écho de leur voix qui encore résonnent dans ses vallées. Elle s’identifie à Sainte Marie-Madeleine, assurant la protection desgabariers et le salut de leurs âmes.
Son odyssée nous emmène dans les contrées de l’imaginaire autant que du surnaturel, pour côtoyer les éléments d’un bestiaire fantastique : êtres liés et dévoués à son mythe et entretenant les mystères de ses gours profonds.
La chute de son histoire est d’autant plus brutale qu’Elle ne peut faire face à la réalité du progrès ; ses flots sauvages ne sont plus aujourd’hui que lacs d’eaux dormantes, muselées,résolument domptées, et productrices d’énergie.
Cependant, Elle délivre à qui veut bien l’entendre, un message d’espoir et transporte inexorablement ses rêves et ses chaines vers la mer pour y construire une autre réalité, dans laquelle chaque lecteur pourra choisir ses racines, ses combats et ses espérances.

«Dordonha, raconte nous ton parcours et dévoile nous les secrets de ton âme, de tes flots, de tes gorges, de ta naissance sur les flancs du Puy de Sancy, jusqu’à Argentat.»
Parcours de Dordonha, du Puy de Sancy à Argentat

Création du Site

Xaintrie-Passions

Le 27 Mai 2012

Un petit site sans

 prétention, apolitique

 juste pour nôtre plaisir

     et peut-être le vôtre ...

   * Que du Bonheur *

 

  1400 Pages, 

680 Reportages

21000 Photos

répartis dans l'ensemble des rubriques

       Photos libres de        droits d’usage

Photos

Bernard BARDI sur

sa page

Office de Tourisme

de la Xaintrie

Site Internet

La Corrèze
La Corrèze
La Xaintrie
La Xaintrie
Office du Tourime de La Xaintrie
Office du Tourime de La Xaintrie
Logo de La Xaintrie
Logo de La Xaintrie

Voir plannings des visites 2017

Barrages du Chastang, Bort-les-Orgues,

La Tuilières,

l'Aigle,

Saint-Etienne-Cantales

Petite annonce gratuite

 

Bienvenue

en Xaintrie

 

Gites

Locations

Locations Vacances

Camping à la Ferme
Chambres d'H
ôtes

 

Hébergement

METEO Agricole

quotidienne

Prévisions à 7 jours

Saint-Privat

Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants

Lac de Feyt
Lac de Feyt

Alain AUBIGNAC

Administrateur du site

danielleaubignac@orange .fr

 

Né à Tulle (19)

Famille Originaire

de la Xaintrie depuis 1749

Commune St Privat (19) 

Commune d'Auriac (19)

CommuneTourniac (15)       

Mes Passions

La Généalogie depuis 36 ans

La Xaintrie

La Nature

La Photo

Correspondante pour

Xaintrie-Passions

Nicole DANG 

 

Artiste peintre 

  famille Puyraimond et

Dichamp en Xaintrie  
Restauratrice en retraite
 - le moulin de Lavergne
 - le "Liadou"

 à Saint Julien aux bois
- le "Scottich Pub"

à Argentat 

 

Mes Passions:
 créer et transmettre en Xaintrie la peinture, l'art et la culture

Correspondant pour

Xaintrie-Passions

 

Bernard BARDI

 

Mes Passions:

Le Dessin (les Pastels)

La Photo : fleurs, insectes,

                 nature, paysages

Le Sport:

   Marathon   

  Triathlon  

 Cyclisme

« La liberté,

c'est l'indépendance de la pensée. »



Voir Page

Sites favoris ou Amis

ou recommandés

Le Cèpe de Bordeaux
Le Cèpe de Bordeaux
La Vache de Salers
La Vache de Salers
La Châtaigne
La Châtaigne
Promenades en sous bois
Promenades en sous bois
Les lacs et la Pêche (Lac de Feyt)
Les lacs et la Pêche (Lac de Feyt)
La Faune
La Faune
La Flore (Le Genet)
La Flore (Le Genet)
Le Patrimoine (Tours de Merle)
Le Patrimoine (Tours de Merle)
Les Barrages (Le Chastang)
Les Barrages (Le Chastang)
Les rivières (La Dordogne) Argentat
Les rivières (La Dordogne) Argentat