La Presse à Pléaux (15)

Journal LePOPULAIRE 27/02/2013 article Pierre GERAUDIE

Saint-Privat-Pleaux Rugby Xaintrie réalise un brillant parcours en 2 e série. Gros plan sur un club niché au cœur du Massif Central.

Les radieux mariés de l'en-but

Le nom du club n'est pas qu'un challenge pour speaker en manque de souffle. Saint-Privat-Pleaux Rugby Xaintrie, tout y est, est aussi un os pour ses adversaires, qu'il vainc régulièrement depuis le début de saison. Ce qui, au sens propre, réjouit bien plus d'une région.

Quand Saint-Privat affiche fièrement son identité corrézienne, Pleaux arbore de son côté un blason… auvergnat. Un monde à l'envers ? Pas si sûr. Car c'est au bord de leurs gouffres respectifs que les deux clubs se sont unis, voilà huit ans, pour continuer d'exister, fût-ce à un niveau modeste. Où quand un mariage de raison permet d'éviter le naufrage.

« Sans cette union les deux équipes mettaient la clé sous la porte », se rappelle Géraud Clary, l'actuel vice-président du club. Qui se souvient aussi des réticences initiales face à ce rapprochement : « Les fidèles de longue date de chaque camp avaient du mal à s'y faire, car chacun des clubs avait sa propre identité… ».

Une identité telle qu'à leurs plus beaux jours d'avant-fusion, les matches qui opposaient Saint-Privat à Pleaux étaient de véritables derbies, avec toute la passion alentour. Un authentique ''clasico'' made in Massif Central, dont la narration doit désormais se conjuguer à l'imparfait. « Et puis les joueurs actuels sont jeunes, moins attachés au passé, la rivalité d'antan est donc ramoindrie », conclut Géraud Clary sur le sujet, sourire en coin.

Attelage gagnant

Et de balayer, d'emblée, toute idée de rivalité entre Cantalous et Corréziens au sein du club. Le président Jean-Michel Albaret a pensé à tout : Pleaux et Saint-Privat sont représentés à chacun des postes-clés, et notamment sur un banc à double visage : ceux de Thierry Meilhac le Corrézien, et celui d'Olivier Luc, originaire de Pleaux. Difficile de faire plus paritaire.

Dur, également, de faire plus efficace. Malgré une récente défaite face à Lubersac et un nul « décevant » obtenu sur les bords de l'Aurence, à Limoges, Saint-Privat-Pleaux n'en reste pas moins solidement accroché au top 4 de son championnat. Avec un objectif clair : y rester jusqu'au bout.

« Pour la finale de série à Brive, c'est presque irréalisable désormais, alors on va se concentrer sur les phases nationales », ambitionnent de concert les deux coaches. Pour y parvenir, les "bleu et rouge" devront passer outre quelques défauts, telle cette tendance à la précipitation que Thierry Meilhac impute « à la jeunesse d'un groupe dont la moyenne d'âge tourne autour des 21 ans ».

De l'inexpérience, certes, mais beaucoup de motivation : « Les joueurs sont très investis », notent ainsi les deux entraîneurs, qui font attelage depuis deux ans sur le banc du club. Avec l'espoir de le maintenir en 2 e série. Et d'y faire vivre, encore et toujours, cet esprit « d'un rugby en trois temps : l'avant, le pendant et l'après match », dixit un Thierry Meilhac qui ne se fera pas plus prolixe sur ''l'après''. Tout bon rugbyman sait certainement de quoi il en retourne…

Pierre Géraudie

Journal La Montagne 24/02/2013 article Yveline DAVID

Installé à Pleaux, Jean Bona vous reçoit en toute simplicité, la mèche en bataille, l’œil frondeur et la musette à portée de main.

La cabrette rivée au corps…

Long et riche est le parcours de celui qui se nommait Giovanni Bona avant d'être plus communément appelé Jean. « Je suis né à Camps en Corrèze, dans une fratrie de treize mômes, évoque-t-il. Mes parents, Italiens avaient quitté le pays pour échapper au régime de Mussolini ».

C'est charpentier que devient le jeune Giovanni et il travaille à la construction des barrages du Chastang, de Saint-Cirgues-la-Loutre (Corrèze) et de Bort-les-Orgues. Comme beaucoup à l'époque, le jeune homme monte finalement à Paris où il rencontre Germaine qui va lui donner trois enfants.

Talentueux, infatigable, généreux et volontiers gouailleur…

La musique, il l'aime depuis tout petit et ses souvenirs remontent : « Enfant, j'ai été loué comme berger près de Pierrefort. Le vacher était un très bon chanteur et, le dimanche, il se produisait dans des bals accompagné d'un cabrettaïre. Quand ce dernier s'installait sur une table, j'étais en extase ».

Et c'est là que, pour la première fois, il croise deux hommes qui vont marquer sa vie : Antoine Bouscatel et Jean Bergheaud, deux incontournables musiciens. S'il rêve de musette, Jean Bona joue de l'harmonica. A Paris, ses "aventures musicales", comme il les appelle, le mettent en contact avec Albert Raisner et il se pâme d'admiration devant ses idoles, Bouscatel, Bergheaud et Victor Allard. « J'avais l'impression d'apprendre en les regardant et en les écoutant », se souvient-il. Pourtant, il lui faudra beaucoup de patience. La vie est rude, il faut faire bouillir la marmite et les instruments coûtent cher. « J'ai acheté ma première cabrette à Lavergne, de Figeac. J'avais alors 42 ans ! » L'aboutissement d'un long rêve qui se transforme immédiatement en cauchemar quand il brise l'anche (*) en tentant d'assembler sa musette. « Ca commençait mal… Quelle frustration de devoir attendre que Lavergne m'en procure une autre ».

« Ce n'est pas un art, plutôt une manie… »

Plongé dans la colonie des Auvergnats de Paris, Jean Bona rencontre Alain Faliès, propriétaire du bar « Le Balto », à Neuilly, et fin joueur de musette qui lui enseigne les rudiments de cet art si particulier. « Ce n'est pas un art pour moi, objecte le musicien. Plutôt une manie que l'on peut considérer comme une qualité ou un défaut ». A « La galoche d'Aurillac », il retrouve ses compatriotes, chaque vendredi, pour des soirées qui réunissent parfois jusqu'à vingt cabrettaïres. Victor Allard et Jean Bergheaud seront les mentors du corrézien et une immense admiration brille encore dans les yeux du retraité lorsqu'il les évoque.

Professionnellement, le sort a joué en faveur de Jean Bona « grâce à la cabrette », affirme-t-il. Un ami, président d'un groupe folklorique le fait entrer, avec Germaine, à la Chambre de commerce de Versailles. Il y restera dix ans. Après la mort brutale de son épouse, il revient au pays et se refait une place parmi les inconditionnels des traditions musicales cantaliennes. De bal en animation, Jean Bona se montre tel qu'il est, talentueux, infatigable, généreux et volontiers gouailleur. Et puis, est-ce le résultat du traumatisme vécu lors de l'achat de sa première cabrette, il fabrique des anches, élément indispensable pour tirer le son d'une musette.

(*) Anche : languette placée dans le bec de l'instrument qui, par vibration, produit les sons.

Yveline David

Journal La Montagne 25/01/2013 article Nadia GASQUET

Dimanche dernier, une trentaine d'anciens combattants de la Fnaca ont assisté à l'assemblée générale.

Le secrétaire, Henri Destour, a rappelé l'activité continue du comité de Pleaux et le soutien des élus cantaliens.

Le président, Guy Cheymol, après avoir présenté ses v'ux, souligné la loi n° 2012-1361 du 6 décembre, a retracé les activités de l'année : les cérémonies commémoratives, l'inauguration du monument aux morts rénové de Rilhac-Xaintrie, le travail réalisé par le bureau et le conseil départemental.

Il a évoqué le souvenir de Marius Barriol, Marcel Bony, Jean Massat, Michel Broquerie, Louis Coudert, François Riva et René Vedrenne, disparus en 2012. Le réconfort apporté aux malades avec une visite et un colis.

167 adhérents

L'effectif est maintenu avec 167 adhérents dont un nouveau. Michel Chaillot et Gaston Bornes ont présenté les comptes de l'année, très positifs. Gaston Bornes et Robert Neige continueront la recherche de publicités locales pour le journal départemental.

Georges Besombes (tuteur du comité) a fait le point sur les revendications : le 19 mars 1962, date reconnue de l'histoire de France, sera maintenant commémoré sous l'autorité des instances publiques civiles et militaires, comme le 11-Novembre et le 8-Mai. Autres demandes : la retraite, l'allocation différentielle au conjoint survivant, la carte du combattant pour une présence de 120 jours, « à cheval » du 2 juillet 1962.

Il a salué le travail de la directrice de l'Onac, avec une permanence à Mauriac le premier mercredi de chaque mois.

À noter, la labellisation par l'Onac de trois maisons de retraite dans le Cantal. Le fonds départemental de solidarité et la visite aux malades hospitalisés (120 colis pour Noël 2012) ont été évoqués. Ces services sociaux sont appelés à devenir primordiaux pour la Fnaca.

Le congrès départemental 2013 sera organisé par le comité de Saint-Cernin, dimanche 6 octobre. Un conseil départemental le préparera en septembre.

À l'agenda

Les projets pour 2013 : jeudi 21 février, veillée, à 18 heures, au Temps libre de Pleaux ; vidéos des voyages 2012. Casse-croûte, ouvert à tous ; inscriptions auprès des responsables communaux. Mardi 19 mars : commémoration officielle du 51 e anniversaire à Tourniac, avec pose d'une plaque commémorative. Mardi 14 mai, sortie à Aubazine. Du 15 au 23 septembre, voyage au Portugal pour 9 jours (750 tout compris). 47 inscrits à ce jour, des places sont disponibles. Fin octobre, concours de belote.

Journal La Montagne 21/01/2013 article Nadia GASQUET

Vendredi 11 janvier avait lieu à la salle du temps libre, la traditionnelle cérémonie des v'ux pour la nouvelle année, réunissant les élus et le personnel municipal des quatre communes associées, accompagnés pour certains de leurs épouses et enfants.

C'est dans une ambiance très chaleureuse et autour d'une table magnifiquement décorée que le Maire, Marc Sepchat, a salué les agents pour le travail accompli durant l'année passée et souhaité à toute l'assistance ses v'ux les plus cordiaux. Chacun a ainsi pu trinquer à la nouvelle année et partagé, dans la convivialité, un repas confectionné par Robert Dauver.

 Les International Six Days Of Enduro

2017

 

ISDE 2017 se dérouleront en France du 28 août au 02 septembre 2017 à Brive la Gaillarde  et en Xaintrie-  France

La FIM renouvelle donc sa confiance aux organisateurs locaux Le Moto Club Uzerchois et Xaintrie Moto Club reunis pour l’occasion dans le comité d’organisation 2017 des ISDE.

 

Voir Site officiel

Les International Six Days Of Enduro 2017 en Xaintrie
Les International Six Days Of Enduro 2017 en Xaintrie
Les International Six Days Of Enduro 2017 en Xaintrie
Les International Six Days Of Enduro 2017 en Xaintrie

Création du Site

Xaintrie-Passions

Le 27 Mai 2012

Un petit site sans

 prétention, apolitique

 juste pour nôtre plaisir

     et peut-être le vôtre ...

   * Que du Bonheur *

 

  1400 Pages, 

680 Reportages

21000 Photos

répartis dans l'ensemble des rubriques

       Photos libres de        droits d’usage

Photos

Bernard BARDI sur

sa page

Office de Tourisme

de la Xaintrie

Site Internet

La Corrèze
La Corrèze
La Xaintrie
La Xaintrie
Office du Tourime de La Xaintrie
Office du Tourime de La Xaintrie
Logo de La Xaintrie
Logo de La Xaintrie

Voir plannings des visites 2016

Barrages du Chastang, Bort-les-Orgues,

La Tuilières,

l'Aigle,

Saint-Etienne-Cantales

Petite annonce gratuite

 

Bienvenue

en Xaintrie

 

Gites

Locations

Locations Vacances

Camping à la Ferme
Chambres d'H
ôtes

 

Hébergement

METEO Agricole

quotidienne

Prévisions à 7 jours

Saint-Privat

Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants

Lac de Feyt
Lac de Feyt

Alain AUBIGNAC

Administrateur du site

danielleaubignac@orange .fr

 

Né à Tulle (19)

Famille Originaire

de la Xaintrie depuis 1749

Commune St Privat (19) 

Commune d'Auriac (19)

CommuneTourniac (15)       

Mes Passions

La Généalogie depuis 31 ans

La Xaintrie

La Nature

La Photo

Correspondante pour

Xaintrie-Passions

Nicole DANG 

 

Artiste peintre 

  famille Puyraimond et

Dichamp en Xaintrie  
Restauratrice en retraite
 - le moulin de Lavergne
 - le "Liadou"

 à Saint Julien aux bois
- le "Scottich Pub"

à Argentat 

 

Mes Passions:
 créer et transmettre en Xaintrie la peinture, l'art et la culture

Correspondant pour

Xaintrie-Passions

 

Bernard BARDI

 

Mes Passions:

Le Dessin (les Pastels)

La Photo : fleurs, insectes,

                 nature, paysages

Le Sport:

   Marathon   

  Triathlon  

 Cyclisme

« La liberté,

c'est l'indépendance de la pensée. »



Voir Page

Sites favoris ou Amis

ou recommandés

Le Cèpe de Bordeaux
Le Cèpe de Bordeaux
La Vache de Salers
La Vache de Salers
La Châtaigne
La Châtaigne
Promenades en sous bois
Promenades en sous bois
Les lacs et la Pêche (Lac de Feyt)
Les lacs et la Pêche (Lac de Feyt)
La Faune
La Faune
La Flore (Le Genet)
La Flore (Le Genet)
Le Patrimoine (Tours de Merle)
Le Patrimoine (Tours de Merle)
Les Barrages (Le Chastang)
Les Barrages (Le Chastang)
Les rivières (La Dordogne) Argentat
Les rivières (La Dordogne) Argentat